Accueil / Tic & Telecoms / Huawei roule sur l’or grâce à la 4G

Huawei roule sur l’or grâce à la 4G

Huawei roule sur l’or grâce à la 4G

Comme de nombreuses autres entreprises, Huawei, le géant chinois des télécommunications a dévoilé ses résultats pour l’année 2014. L’équipementier a battu ses précédents records en termes de chiffre d’affaires et de bénéfice net, notamment grâce à une meilleure pénétration du marché européen.

De plus en plus présent sur le marché des smartphones et des objets connectés, Huawei est surtout connu pour ses activités autour des équipements pour les réseaux de téléphonie fixe et mobiles. Le constructeur a notamment présenté cette année lors du MWC ses travaux autour de la 4,5 G et de la 5G.

Des records sont tombés

Cette semaine, le géant chinois a dévoilé ses résultats, et ses dirigeants peuvent avoir le sourire. Huawei a battu en effet quelques-uns de ses records et affiche une croissance significative sur l’ensemble des marchés où il est présent. Ainsi, son chiffre d’affaires en 2014 a atteint 288,2 milliards de yuans (43,15 milliards d’euros), contre 239 milliards de yuans (35,78 milliards d’euros) en 2013, soit une hausse de 20 % sur un an.

Le bénéfice net de l’entreprise suit la même courbe, puisqu’il s’établit à 27,9 milliards de yuans l’an dernier (4,18 milliards d’euros), en hausse de 32 % par rapport aux 21 milliards de yuans, soit 3,14 milliards d’euros, enregistrés un an plus tôt. Là encore, le précédent record de 2010 (25,6 milliards de yuans) est battu. Seul motif de déception, la marge opérationnelle de la société est en baisse de 0,3 points sur un an, passant de 12,2 à 11,9 %, un score bien loin du record de 2010, où il était alors question de 17,4 %.

Une croissance portée par l’Afrique, la Chine, l’Europe et le Moyen-Orient

Sa croissance, Huawei n’est pas allé la chercher aux États-Unis, où son activité ne représente qu’un peu plus de 10 % de son chiffre d’affaires. L’équipementier a cumulé 101 milliards de yuans (15,12 milliards d’euros) de revenus dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), un chiffre en hausse de 20 % sur un an. La progression en Chine est encore plus nette, avec une hausse sur un an de 31,5 %.

huawei

Les ventes de smartphones, tablettes et appareils connectés de la marque ont connu une forte progression cette année, avec une hausse de près d’un tiers, pour un total de 75,1 milliards de yuans (11,24 milliards d’euros). Cela ne suffit toutefois pas à faire de la vente de terminaux mobiles la principale activité d’Huawei. Le constructeur réalise toujours le plus gros de son chiffre auprès des opérateurs en leur fournissant les équipements nécessaires au bon fonctionnement de leurs réseaux (émetteurs GSM, LTE etc.). La société annonce par ailleurs avoir participé au déploiement de pas moins de 174 réseaux LTE (4G) dans le monde, en 2014.

Le Budget R&D explose, les réserves de cash aussi

Ces revenus supplémentaires, Huawei les utilise de deux façons différentes. D’abord pour augmenter son budget de recherche et développement de presque 30 %, il passe ainsi de 31,56 à 40,85 milliards de yuans. Cela inclut notamment une partie du plan de 1,5 milliard d’euros d’investissements prévus en France, annoncé en septembre dernier.

Ces fonds supplémentaires viennent également faire grossir les réserves de liquidités de l’entreprise, qui dort sur un trésor de 15,9 milliards d’euros. De quoi financer le lancement de nouvelles activités, ou bien de croquer quelques concurrents un peu trop gênants.

Kevin Hottot
Journaliste spécialisé dans l’univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Aller en haut