vendredi 07 août 2020
Accueil / Tic & Telecoms / Hublot révèle la Big Bang E, une montre connectée de luxe à 5100 euros

Hublot révèle la Big Bang E, une montre connectée de luxe à 5100 euros

Hublot révèle la Big Bang E, une montre connectée de luxe à 5100 euros

Faute d’Euro 2020 à accompagner avec une montre dédiée, comme lors de la dernière coupe du monde de football, la marque horlogère de luxe a décidé d’anticiper la sortie de sa première «vraie» smart watch de luxe.

Même quand il ne se passe rien, Hublot trouve toujours le moyen de faire parler d’elle… La marque est omniprésente dans les partenariats avec les clubs et championnats de football, mais le ballon rond est quasiment à l’arrêt. Pire encore: la marque au Big Bang, mariage du caoutchouc et du métal sur une montre de luxe, était le partenaire horloger de l’Euro 2020. Pour la Coupe du Monde de Football en Russie en 2018, elle avait présenté son premier modèle de montre connectée, la Big Bang Referee 2018 FIFA World Cup Russia. Cet été, elle devait dévoiler celle consacré à l’Euro, avec les équipes et les fonds d’écran liés à chaque pays. Il faudra attendre l’année prochaine, désormais, pour la découvrir.

La plus chère des montres connectées

Hublot a donc revu ses plans et décidé de sortir sans attendre sa nouveauté connectée censée être dévoilée à la rentrée prochaine: sa première Big Bang connectée, qui reprend tous les codes de la montre à succès de la marque, mais en version connectée. Pour cette montre d’un diamètre de 42 mm de diamètre, son boîtier est taillé dans des matériaux tels que la céramique noire ou le titane. Design des vis et poussoirs, glace saphir inrayable, bracelet en caoutchouc à boucle déployante… C’est bien une véritable Big Bang, mais en version digitale, fonctionnant sous Wear OS de Google, nécessairement rattrapée, tôt ou tard, par l’obsolescence programmée frappant irrémédiablement tout objet connecté. Ce qui ne l’empêche pas d’être proposée à 5100 €, ce qui fait d’elle la moins chère des montres Hublot… Et en même temps la plus chère des montres connectées!

C’est via sa couronne rotative avec poussoir intégré que l’on peut piloter les commandes de son module électronique. Ici, les chiffres des heures sont réalisés par métallisation sous une glace en saphir inrayable recouvrant un écran tactile AMOLED. Sur cet écran, en sus d’un affichage «Time Only», les amateurs pourront retrouver, comme sur les derniers modèles de TAG Heuer Connected, des réinterprétations digitales de complications horlogères: Quantième Perpétuel, second fuseau horaire GMT…

À l’avenir, seront également proposés des cadrans imaginés par des amis de la marque. Cette première édition intègre ainsi une série de 8 cadrans issus de l’imagination de l’artiste de storytelling art Marc Ferrero. Toutes les 3 heures, le cadran change de couleur, permettant ainsi l’affichage successif des huit créations sur un cycle de 24 heures, sur la base d’une couleur spécifique: Happy Yellow, Magic Blue, Orange Dynamite, All White, Lucky Green, Magic Red, Rainbow Spirit et Black Magic. Chaque heure pleine est marquée ici par l’apparition d’une animation d’une durée de 5 secondes. À quand une montre connectée en partenariat avec la Scuderia Ferrari, dont Hublot est le chronométreur officiel depuis fin 2011? La marque à la Big Bang est la reine du coup d’éclat permanent, alors tout est possible…

lefigaro

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut