Accueil / Mines & Energies / Hydrocarbures : la Côte d’Ivoire lance un cycle de licences relatif à 22 nouveaux blocs

Hydrocarbures : la Côte d’Ivoire lance un cycle de licences relatif à 22 nouveaux blocs

Hydrocarbures : la Côte d’Ivoire lance un cycle de licences relatif à 22 nouveaux blocs

Mercredi, le ministère ivoirien en charge du pétrole a annoncé le lancement d’un cycle de licences de 22 blocs d’exploration d’hydrocarbures. Il s’agit de 22 blocs dont 21 en onshore et un seul en offshore.

Selon le ministre en charge du secteur, Thierry Tanoh (photo), « il n’y a pas de limite de temps pour clôturer ce nouveau cycle mais le gouvernement veut faire les choses rapidement et de façon efficace ». Il a ajouté que si la Côte d’Ivoire reçoit une manifestation d’intérêt d’une entreprise intéressée pour un bloc, elle ouvrira des négociations avec celle-ci. Mais dans le cas où plusieurs compagnies expriment un intérêt, il y aura un processus d’appel d’offres pour ce bloc.

Cette nouvelle survient alors que le britannique Tullow Oil s’est emparé, le 12 octobre dernier, de 90% de parts dans les blocs onshore CI 518, CI519, CI301 et CI302 qui couvrent une superficie totale de 5 035 km2 ,situés non loin du littoral, à l’Ouest d’Abidjan.

Elle arrive aussi dans un contexte où le pays comptait sur un jugement positif du tribunal international du droit de la mer, relatif à un périmètre riche en hydrocarbures pour doper sa production.

Ces deux évènements sont la preuve que le gouvernement ivoirien veut tout mettre en œuvre pour tenir son pari qui est de porter de 40 000 b/j à 200 000 b/j , la production pétrolière d’ici 2020. Le pays veut aussi « doper » la production de gaz naturel qui est actuellement de 240 millions de pieds cubes de gaz par jour, d’ici 2020.

Olivier de Souza
agence ecofin

Aller en haut