Accueil / Auto & Transports / Hyundai rappelle 470.000 voitures aux Etats-Unis

Hyundai rappelle 470.000 voitures aux Etats-Unis

Hyundai rappelle 470.000 voitures aux Etats-Unis

En raison d’un problème de fabrication dans le moteur, le constructeur sud-coréen va procéder au rappel d’un demi-million de véhicules outre-Atlantique.

L’incident arrive en plein scandale Volkswagen mais n’a aucun lien avec. L’affaire incite toutefois les constructeurs automobile à jouer la carte de la transparence. Le constructeur sud-coréen Hyundai Motors a annoncé, ce vendredi 25 septembre, qu’il rappelait 470.000 berlines Sonata aux Etats-Unis pour un problème au niveau du moteur.

Assemblés sur son site d’Alabama (sud), les modèles impliqués datent des années 2011-2012, et sont dotés de moteurs à essence de 2 ou 2,4 litres, indique le groupe.

Selon Associated Press, la compagnie a également appelé près de 100.000 berlines Accent (modèles de 2009 à 2011, et certains de 2013) en raison d’une défaillance sur les feux de stop.

Des risques potentiels d’accident

Les voitures concernées présentent des débris métalliques dans le compartiment du moteur, qui peuvent provoquer sa panne avec des risques potentiels d’accident, explique Hyundai, qui s’engage à prendre en charge les frais des réparations. Le groupe indique que le rappel débutera le 2 novembre.

Si le problème a été signalé aux autorités américaines par des clients du groupe automobile, celui-ci affirme n’être informé d’aucun accident pour l’instant.

latribune.fr

Aller en haut