Accueil / Mines & Energies / Inde: le gouvernement annule la construction de 16 GW de centrales à charbon

Inde: le gouvernement annule la construction de 16 GW de centrales à charbon

Inde: le gouvernement annule la construction de 16 GW de centrales à charbon

Le ministre indien de l’énergie a annoncé l’annulation de la construction de quatre méga centrales à charbon d’une capacité globale de 16 GW. Les installations auraient dû être implantées dans les régions de Chhasttisgarh, Karnataka Maharashtra et Odisha. Leur fonctionnement aurait nécessité près de 46 millions de tonnes de charbon par an dont la moitié aurait été importée. Elles ont dû être abandonnées à cause du manque d’intérêt des Etats qui devaient les accueillir. Pendant huit ans, en effet, elles sont demeurées à l’étape de planification, de préparation et d’acquisition de site. La résistance des populations, combinée aux travaux de réinstallation forcée ont poussé lesdits projets vers la porte de sortie.

En mai dernier, l’autorité centrale de l’électricité a annoncé qu’elle fermerait jusqu’à 37 GW de centrales à charbon, ce qui représenterait 20% de la part du charbon dans le mix énergétique et 12% de la capacité nationale installée. Le gouvernement a également annoncé qu’il revoyait à la baisse ses prévisions de construction de centrales à charbon, d’ici 2022, les faisant passer de 289 GW à 239 GW.

Ces différentes mesures entrent dans le cadre de la nouvelle politique du pays pour laquelle le ministre des énergies renouvelables s’est donné pour objectif d’implanter 16,6 GW de renouvelables en 2016 et 2017, dont 12 GW de solaire et 4 GW d’éolienne.

Gwladys Johnson
agenceecofin.com

Aller en haut