Accueil / International / Indépendance de la Catalogne: l’économie catalane souffre

Indépendance de la Catalogne: l’économie catalane souffre

Indépendance de la Catalogne: l’économie catalane souffre

Les Catalans décideront ce jeudi 21 décembre si les séparatistes doivent revenir au pouvoir ou au contraire s’il faut ouvrir la porte à une majorité différente. Face à cette incertitude politique, l’économie catalane souffre. Le tourisme tourne au ralenti, la consommation en berne et les entreprises quittent la région.

Au total, plus de 3 000 entreprises ont transféré leur siège social hors de la région, dont plusieurs grands groupes qui représentent à eux tous 30 % du produit intérieur brut catalan.

Ces sociétés ont peur de se retrouver hors de l’Union européenne (UE) et de ne plus avoir accès au marché unique. Elles craignent aussi le boycott par les Espagnols des produits « made in Catalogne ». Les banques, elles, ne veulent surtout pas être coupées du financement de la Banque centrale européenne en cas d’indépendance.

Perspectives pessimistes

Le tourisme est l’autre victime de cette incertitude politique. Le flux des touristes étrangers a baissé et le chiffre d’affaires des professionnels du secteur connait une chute de 10 % en octobre et novembre.

A cela s’ajoute la hausse plus forte que prévu du chômage dans la région avec des perspectives pessimistes. Selon une enquête de l’école de commerce Esade à Barcelone, 25 % des patrons catalans embaucheront moins l’an prochain et 46 % d’entre eux ont gelé leurs investissements.

La crise a aussi freiné la consommation des ménages. Les ventes au détail, ainsi que celles des voitures, ont baissé ces deux derniers mois.

rfi

Aller en haut