Accueil / Développement / Indice de liberté économique : Maurice maintient sa première place en Afrique subsaharienne

Indice de liberté économique : Maurice maintient sa première place en Afrique subsaharienne

Indice de liberté économique : Maurice maintient sa première place en Afrique subsaharienne

Maurice a maintenu sa première position en tant qu’économie “essentiellement libre” en Afrique subsaharienne et a été classée 21e sur 180 pays et régions avec un score de 75,1 dans la 24ème édition de l’indice de liberté économique publié par la Heritage Foundation, a indiqué lundi dans un communiqué le Bureau du Premier ministre.

Le pays a enregistré une augmentation de 0,4 point avec des améliorations dans les scores pour l’intégrité du gouvernement et les indicateurs de droits de propriété.

La Heritage Foundation a évalué Maurice pour son environnement réglementaire efficace et transparent qui soutient un développement économique relativement large, ses taux d’imposition compétitifs, ses pratiques bancaires prudentes et un Code du travail assez flexible qui facilite la croissance du secteur privé. Selon l’Indice 2018, en Afrique subsaharienne, la plupart des 47 pays classés sont “pour la plupart non-libres” et plus de la moitié des économies “réprimées” du monde, 12 sur 21, se trouvent en Afrique subsaharienne.

L’Indice de liberté économique, lancé en 1995, étudie les économies du monde entier et fournit une analyse approfondie de l’évolution politique et économique de chaque pays. L’indice regroupe les pays du monde en cinq régions: Amérique, Asie-Pacifique, Europe, Moyen-Orient / Afrique du Nord et Afrique subsaharienne.

Il mesure la liberté économique sur 12 facteurs quantitatifs et qualitatifs, regroupés en quatre grandes catégories: État de droit (droits de propriété, intégrité gouvernementale, efficacité judiciaire); taille du gouvernement (dépenses gouvernementales, fardeau fiscal, santé financière); efficacité réglementaire (liberté des affaires, liberté du travail, liberté monétaire); et marchés ouverts (liberté commerciale, liberté d’investissement, liberté financière). L’indice mesure les scores sur une échelle de 100 points classés comme “libres” (80 ou plus); “essentiellement libre” (70-79,9); “modérément libre” (60-69,9); “pour la plupart non-libres” (50-59,9); ou “refoulé” (moins de 50 points).

Parmi les 180 pays et régions classés, les scores se sont améliorés pour 102 d’entre eux et ont diminué pour 75 autres. Selon l’indice, Hong Kong et Singapour ont chacun enregistré des hausses dans les indices, terminant premier et deuxième du classement pour la 24e édition. Trois autres grands vainqueurs, la Nouvelle-Zélande 3e mondialement, la Suisse 4e et le Royaume-Uni 8e ont également vu leurs scores augmenter.

PORT-LOUIS, 5 mars (Xinhua)

Aller en haut