Accueil / Auto & Transports / Industrie automobile : trois concessionnaires algériens préparent une alliance

Industrie automobile : trois concessionnaires algériens préparent une alliance

Industrie automobile : trois concessionnaires algériens préparent une alliance

Trois grands concessionnaires automobiles à capitaux algériens préparent une alliance dans l’industrie automobile. Selon nos informations, les patrons de Sovac, Mourad Oulmi, de Hyundai Motors Algérie, Omar Rebrab, et de Nissan Algérie, Sefiane Hasnaoui, préparent un projet industriel dans la fabrication de véhicules. L’annonce devrait être faite dans les prochains jours.

« Les trois concessionnaires vont présenter un projet au gouvernement pour fabriquer des véhicules et demander les mêmes avantages fiscaux et parafiscaux obtenus par Renault pour son usine à Oued Tlelalt », affirme une source proche du projet. « Ils veulent obtenir un terrain où ils pourront installer des usines de fabrication de voitures. Chaque concessionnaire fabriquera les modèles des marques qu’il représente. Le fait d’être sur le même site leur permettra d’avoir des avantages en termes de sous-traitance et de logistique », explique notre source.

Sovac, représentant officiel du groupe Volkswagen en Algérie, Hyundai et Nissan sont les principaux concessionnaires automobiles détenus par des capitaux algériens. « Le gouvernement s’apprête à accorder à Peugeot les mêmes avantages qu’il avait donné à Renault. Les Algériens peuvent aussi s’allier et présenter un projet industriel viable dans l’automobile », ajoute notre source.

Les concessionnaires à capitaux algériens soupçonnent le gouvernement de chercher à les tenir à l’écart des projets industriels dans l’automobile, en faveur des constructeurs étrangers.

En 2014, Sovac s’est classé 2e sur le marché automobile national avec près de 58 000 véhicules vendus. Hyundai avait écoulé près de 40 000 véhicules (5e) et Nissan près de 12 000 unités.

Ali Idir
tsa-algerie.com

Aller en haut