Accueil / Développement / Investissement : Casablanca Finance City, premier hub africain

Investissement : Casablanca Finance City, premier hub africain

Investissement : Casablanca Finance City, premier hub africain

Cinq ans après son démarrage, la place marocaine s’est imposée comme premier hub africain. Mais elle est encore loin d’avoir atteint son plein potentiel. Bilan d’étape.

Lloyd’s, Allianz, Thomson Reuters, M2M Group… autant de groupes de premier plan qui, dans le courant de 2017, ont décroché le label Casablanca Finance City (CFC). En cinq ans d’activité, la place marocaine, calquée sur des hubs financiers comme la City de Londres ou Dubai International Financial Centre (DIFC), a fait ses preuves. Elle rassemble désormais une communauté de plus de 130 groupes issus d’une vingtaine de pays situés sur quatre continents.

C’est que CFC séduit par sa batterie d’incitations fiscales et par le positionnement stratégique du Maroc comme nouveau tremplin pour les marchés africains. Ayant intégré le Global Financial Centres Index, en 2014, la place n’a cessé d’avancer dans le classement et est devenue le premier hub financier du continent : CFC est 35e dans la dernière mise à jour, alors que Johannesburg est relégué au 48e rang ou que Maurice traîne à la 69e position.

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut