Accueil / Finances / Investissement : Un groupe industriel américain intéressé par le marché ivoirien

Investissement : Un groupe industriel américain intéressé par le marché ivoirien

Investissement : Un groupe industriel américain intéressé par le marché ivoirien

L’émissaire de la compagnie américaine a indiqué que leur groupe, en plus des Etats Unis, est présent en Tunisie où il est concessionnaire. Il souligne que cela fait plaisir d’être en en Côte d’Ivoire pour discuter de leur plan pour l’Afrique et notamment pour ce pays.

Lors du forum « US-Africa Business Forum », organisé il le 21 septembre à New York (Etats Unis) et auquel a pris part le Président de la République Alassane Ouattara, le président directeur général du groupe Caterpillar, Doug Oberhelman, annonçait un investissement de 500 milliards Fcfa en Afrique. Cette promesse s’est matérialisée ce lundi 3 octobre par une rencontre entre le directeur général Afrique-Moyen orient du groupe, David Picard et le directeur général du Centre de promotion des investissements de Côte d’ Ivoire (Cepici), Emmanuel Essis Esmel, à Abidjan Cocody.

L’émissaire de la compagnie américaine a indiqué que leur groupe, en plus des Etats Unis, est présent en Tunisie où il est concessionnaire. Il souligne que cela fait plaisir d’être en en Côte d’Ivoire pour discuter de leur plan pour l’Afrique et notamment pour ce pays. Car, “la vision stratégique du Président de la République est liée aux investissements.Ce qui nous donne confiance… la Côte d’Ivoire est un pays riche en ressources naturelles”, s’est dit impressionner David Picard.

Pour les 500 milliards Fcfa que compte injecter ce groupe dans le continent d’ici 2020, le directeur général Afrique et Moyen orient indique que les investissements auront lieu dans trois domaines : Le business, notamment des usines de rénovation des machines et des composantes et aussi des investissements dans la logistique des pièces pour les clients ; L’éducation et les formations techniques des jeunes hommes et femmes en Afrique, à travers un programme “Techniciens for Africa” ,disponible gratuitement aux africains qui souhaiteraient poursuivre les cours en ligne sanctionnés par un certificat. Ce parchemin peut faciliter leur insertion leur entrée dans ledit groupe ; Les dons ( la compagnie qui a en son sein une fondation qui soutient depuis 2010 le continent à hauteur de 25 milliards Fcfa. Cette fondation vise à soutenir les femmes entrepreneurs l’accès à l’eau potable, la lutte contre la pauvreté).

Pour sa part, le directeur général du Cepci, Emmanuel Essis, a affirmé que Caterpillar a entendu le message lancé par le Chef de l’Etat, concernant les potentialités d’investissement en Côte d’Ivoire. « La Côte d’ivoire est la porte d’entrée de l’investissement privé en Afrique de l’ouest et la vision de cette société pour l’Afrique est en phase avec ce que nous voulons faire du pays : un hub pour l’Afrique de l’ouest. Cet industriel américain veut s’installer dans un pays qui a besoin des infrastructures et en faire un hub pour les clients ouest africain ». Il soutient que le gouvernement fera tout pour capter au moins la moitié des investissements.

Kamagaté Issouf / fratmat.info

Aller en haut