Accueil / Développement / Investissements: Dubaï s’engage pour le Sénégal et l’UEMOA

Investissements: Dubaï s’engage pour le Sénégal et l’UEMOA

Investissements: Dubaï s’engage pour le Sénégal et l’UEMOA

La conférence des investisseurs de Dubaï s’engage à injecter près de 300 milliards de F CFA pour le développement du Sénégal. Cet engagement entre dans le cadre des 17 projets présentés par l’Union économique monétaire ouest africaine(UEMOA) lors de la conférence des investisseurs de Dubaï en septembre 2014.

Cet engagement des investisseurs de Dubaï a été renouvelé ce jeudi 26 février à Dakar en marge de la réunion plénière entre les membres du gouvernement du Sénégal et les investisseurs de la conférence de Dubaï.
Parmi ces projets, quatre intéresse le Sénégal. Il s’agit essentiellement des projets suivants :
-Le projet de construction du second pont à Ziguinchor pour un montant de 43 milliards de F CFA.
-Le projet de réhabilitation et construction du chemin de fer Dakar-Bamako-Ouagadougou pour une enveloppe de plus d’un milliards de F CFA.
-Le projet de construction de postes de contrôle juxtaposés à Mpack, à la frontière avec la Guinée Bissau pour 4 milliards de F CFA.
-Le projet de construction de ligne de haute tension qui vise à développer les activités minières du Sénégal pour un financement de 219 milliards de F CFA.
Cette rencontre avec les investisseurs de Dubaï organisée par le gouvernement du Senegal et la commission de l’union économique monétaire ouest africaine (UEMOA) intervient après la conférence des investisseurs tenue à Dubaï le 9 septembre 2014.
Elle a été présidée conjointement par le Président de la commission de l’UEMOA, Haguibou Soumaré et le ministre du Budget du Senegal, Yoro Mangara.
Ce denier qualifie la rencontre entre les investisseurs comme un partenariat stratégique qui se noue entre les Etats membres et l’UEMOA d’une part et d’autre part, les investisseurs les institutions, les partenaires et les promoteurs privés, autour des projets de développement de l’union.
D’autres projets concernant le Sénégal, sont en balbutiement dans le cadre de ce partenariat strategique. Il s’agira de la « construction de deux nouvelles autoroutes. L’une aura comme itinéraire l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD)-Kaolack-Mali et l’autre Thiès-Saint louis », a affirmé M.Mangara.

Ablaye Modou Ndiaye, Dakar
financialafrik.com

Aller en haut