Accueil / Développement / Jacob Zuma à nouveau rattrapé par ses affaires de corruption

Jacob Zuma à nouveau rattrapé par ses affaires de corruption

Jacob Zuma à nouveau rattrapé par ses affaires de corruption

La Haute Cour de Pretoria a estimé que Jacob Zuma doit finalement être poursuivi pour plus de 700 charges de corruption dans une affaire de contrat d’armement qui date de 2007. A cette époque, alors que M. Zuma était le chef du puissant parti ANC, le parquet avait abandonné les poursuites pour « vices de formes ».

« La décision d’abandonner les charges contre M. Zuma est irrationnelle et doit être revue (…) M. Zuma devrait être poursuivi pour ces charges » , a déclaré vendredi Aubrey Ledwaba, juge de la Haute Cour.

C’est dans le cadre d’un contrat d’armement de 4,8 milliards de dollars signé en 1999 que M. Zuma avait été mis en examen pour corruption, fraude fiscale et racket… Seul son conseiller financier, Schabir Shaik, avait écopé de quinze ans de prison, avant d’être libéré pour « raisons médicales », dès l’élection de M. Zuma à la présidence du pays en 2009.

Le mois dernier, dans une autre affaire, Jacob Zuma a été reconnu coupable d’avoir détourné 23 millions de dollars qui ont servi à financer des travaux dans sa luxueuse villa privée.

Pour le principal parti d’opposition, Alliance Démocratique, « c’est une grande victoire pour l’Etat de droit ». « Finalement Jacob Zuma doit être poursuivi, nous sommes vraiment ravis » a déclaré Mmusi Maimane.

agenceecofin.com

Aller en haut