Accueil / International / Japon : Commémoration de la fête nationale du Burkina

Japon : Commémoration de la fête nationale du Burkina

Japon : Commémoration de la fête nationale du Burkina

Japon_Cadeau_Anniversaire_Independance

Dans le cadre de la commémoration du 53e anniversaire de l’indépendance de notre pays, l’Ambassade du Burkina Faso au Japon a organisé, en collaboration avec la Mairie de la Commune de Minato Ku, diverses manifestations comprenant une exposition d’œuvres d’artistes burkinabè, une conférence et une projection cinématographique.

L’exposition a eu lieu du 06 au 12 décembre. Environ 450 objets comprenant des batiks, des masques, des pagnes Faso danfani, du bronze, des sculptures sur bois, des calebasses, de la vannerie et des chapeaux dits ‘’de Saponé’’ ont été présentés au public. Cette exposition a drainé près de mille personnes et été l’occasion pour la population japonaise et celle étrangère vivant au Japon, de mesurer le potentiel du Burkina Faso dans les domaines artistique et culturel.

L’Ambassade a bénéficié, dans la mobilisation des objets exposés, de l’appui de partenaires privés japonais et de Burkinabè opérant dans le secteur de l’artisanat.

Concernant la journée du 11 décembre, elle a été marquée par trois faits majeurs : Il s’agit d’abord du discours de Son Excellence Monsieur François OUBIDA, Ambassadeur du Burkina Faso au Japon qui, a été l’occasion pour lui de développer à l’attention de l’auditoire, les principes clés du thème retenu au niveau national : “civisme et cohésion sociale : fondamentaux d’un développement durable”. A la suite du message, le public a pu assister à une conférence animée par Son Excellence Monsieur Tsutomu SUGIURA, ancien Ambassadeur du Japon au Burkina Faso (2009-2013) sur le thème suivant : la culture comme facteur de cohésion sociale au Burkina Faso. Dans le développement, l’Ambassadeur SUGIURA s’est appuyé sur son expérience personnelle acquise pendant son séjour dans notre pays, pour faire ressortir la contribution de la culture à la cohésion et à la paix sociales au Burkina Faso.

Enfin, pour clôturer la journée, le film ‘’Tasuma’’ du réalisateur burkinabè Daniel Kollo SANOU a été projeté. Il est à noter que ce film est en phase avec le thème du 53e anniversaire. En effet, dans son contenu, il a accordé une place importante à la parenté à plaisanterie, élément culturel majeur dans la cohésion sociale, la paix et la concorde au Burkina Faso.

D’une manière générale, le public japonais a montré un grand intérêt pour le Burkina Faso et sa forte participation en a été un témoignage éloquent. De hauts responsables représentant le Gouvernement japonais ont fait le déplacement pour réitérer le soutien et l’amitié de leur pays vis-à-vis du Burkina Faso.

Ambassade du Burkina Faso à Tokyo

 

SOURCE

Aller en haut