Accueil / Développement / Journées économiques de la Cnes : Faire de Thiès un pôle d’équilibre entre Dakar et le reste du Sénégal

Journées économiques de la Cnes : Faire de Thiès un pôle d’équilibre entre Dakar et le reste du Sénégal

Journées économiques de la Cnes : Faire de Thiès un pôle d’équilibre entre Dakar et le reste du Sénégal

Le rôle de Thiès comme pôle d’équilibre entre Dakar, qui concentre l’essentiel des activités économiques nationales, et le reste du pays, sera au cœur de la quatrième édition des Journées économiques de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes).

Selon Mansour Kama, président de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes), « cette idée de pôles économiques vient rendre opérationnelle la vision du chef de l’Etat Macky Sall, relative à la territorialisation des politiques économiques. C’est l’aboutissement de longues années de réflexion sur la pertinence du découpage territorial au regard des ambitions de développement d’une part et du rôle attendu des collectivités locales dans les processus de prise de décision économique d’autre part ». Dans le cadre de ses prochaines Journées économiques, une rencontre est prévue à Thiès. Celle-ci devrait, comme l’a souligné M. Kama, « permettre de pousser la réflexion sur une démarche de positionnement de la région de Thiès comme pôle d’équilibre entre Dakar et les autres régions. Et déjà, les investissements structurants qui y sont effectués lui ouvrent les perspectives qui pourraient la destiner à jouer ce rôle ». Il s’agit, aujourd’hui, de travailler à inverser la tendance de la forte bipolarisation qu’offre le Sénégal entre sa capitale, Dakar et le reste du pays. Car, souligne Mansour Kama, « le constat demeure que certaines zones disposent d’importants atouts auxquels il suffit d’une volonté politique d’aménagement du territoire cohérent pour les mettre en valeur. D’où la nécessité d’opérer des ruptures à travers des schémas alternatifs dans les trajectoires de déséquilibres spatiaux ».

Ainsi, la quatrième édition des journées économiques qui se déroulera à Thiès les 08 et 09 mai 2015, a pour objectif de réfléchir sur une démarche de positionnement de cette région comme pôle d’équilibre entre Dakar et les autres régions. Les investissements structurants qui y sont effectués lui ouvrent des perspectives intéressantes qui pourraient la destiner à jouer ce rôle.
Les employeurs du Sénégal, comptent également « jeter un regard sur les deux innovations majeures introduites dans notre politique de développement à travers le Plan Sénégal émergent (Pse) et l’Acte 3 de la décentralisation pour voir comment les prendre en charge au cours des prochaines journées ».

La Confédération nationale des employeurs du Sénégal travaille à promouvoir une stratégie fondée sur une nouvelle dynamique de partenariat entre les acteurs institutionnels, le secteur privé et les collectivités locales en vue d’asseoir un développement économique plus équilibré et soutenu par des efforts de croissance mieux répartis entre les différents sous-espaces nationaux. Ceci, pour « créer des plages de convergences avec ces différents acteurs à travers un nouveau concept de management économique déconcentré et axé sur le partenariat public-privé-collectivités locales autour des pôles économiques régionaux et enfin d’élargir la demande nationale solvable à travers l’animation des économiques locales. Il urge également de créer, dans les régions, les conditions d’émergence de véritables pôles économiques dotés de ressources consistantes pour entretenir une dynamique interne de développement local », a souligné Mansour Kama.

El Hadj Mohamadou SAGNE
lesoleil.sn

Aller en haut