Accueil / International / KDI : l’économie coréenne sera affectée par le ralentissement de la Chine

KDI : l’économie coréenne sera affectée par le ralentissement de la Chine

KDI : l’économie coréenne sera affectée par le ralentissement de la Chine

La baisse économique de la Chine pourrait avoir un impact négatif significatif sur l’économie sud-coréenne qui est grandement dépendante du pays voisin pour ses exportations, a déclaré ce lundi l’Institut coréen du développement (KDI).

Dans un rapport sur la deuxième plus grande économie au monde, le KDI a fait savoir que Pékin devrait chercher à réduire les investissements et la capacité de production, dont les excès ont entraîné la baisse de régime.

«La Chine cherche à ajuster les investissements excessifs qui ont été accumulés depuis la crise financière mondiale de 2008, ce qui pourraient faire baisser l’économie et avoir un effet négatif sur la Corée du Sud», a déclaré le rapport. Une baisse d’un point de pourcentage de la croissance économique chinoise provoquerait une baisse de la croissance sud-coréenne pouvant aller jusqu’à 0,6 point, a montré le rapport en rappelant que la Chine est le plus grand partenaire commercial de la Corée du Sud et le volume commercial a atteint 235,4 milliards de dollars en 2014.

Le rapport du KDI a expliqué que le ralentissement de l’économie chinoise pèse fortement sur la reprise des marchés émergents et des pays avancés, ce qui pourrait réduire de 0,2 à 0,4 point de pourcentage supplémentaire la croissance économique sud-coréenne.

L’atterrissage brutal de l’économie chinoise pourrait endommager les secteurs de l’aviation, des équipements électriques, de la machinerie, de l’électronique et des produits chimiques, a-t-il prévu. Si le gouvernement chinois effectue un remaniement massif des industries, il donnera un impact plus sérieux sur les entreprises d’exportation de la Corée du Sud.

Le rapport du KDI a appelé à des mesures pour amortir les retombées de l’éventuelle réforme de l’industrie chinoise.

«La Corée du Sud doit se préparer à cet impact imprévu en maintenant un système de change flexible et appliquer des politiques budgétaire et monétaire à un moment opportun», a dit le rapport. «Des mesures doivent également être appliquées pour éradiquer les entreprises endettées et empêcher l’augmentation de la dette des ménages afin d’améliorer la santé du secteur financier.»

rainmaker0220@yna.co.kr
yonhapnews.co.kr

Aller en haut