Accueil / International / Ken Rogoff: “L’endettement colossal de la Chine menace l’économie mondiale”

Ken Rogoff: “L’endettement colossal de la Chine menace l’économie mondiale”

Ken Rogoff: “L’endettement colossal de la Chine menace l’économie mondiale”

« Sans aucun doute, la Chine est le plus grand risque. La Chine a été le moteur de la croissance mondiale. Elle était très importante, mais la Chine traverse une grande révolution politique, et je pense que l’économie ralentit bien plus que les chiffres officiels ne l’indiquent ».
Cette déclaration, c’est celle que Ken Rogoff (au centre sur notre photo), ancien chef économiste au Fonds Monétaire International, aujourd’hui professeur à l’économie de Harvard, a récemment faite.

Il explique que la Chine, désormais la seconde puissance économique mondiale, pourrait subir un atterrissage difficile, c’est-à-dire un ralentissement de sa croissance bien plus aigu que prévu, qui pourrait avoir des conséquences désastreuses pour le reste du monde.

Les chiffres officiels publiés par les autorités chinoises montrent que l’économie du pays s’est développée de 6,9 % en 2015, le taux de croissance le plus faible en 25 ans. En 2014, le taux de croissance avait été de 7,3 %. Le FMI prévoit une croissance de 6,6 % pour cette année, et de 6,2 % pour l’année prochaine, mais on pense que ces chiffres surestiment la santé de l’économie chinoise. Selon Capital Economics, l’économie chinoise n’a crû que de 4,2 % l’année dernière ; son expansion ne devrait être que de 5 % pour cette année et de 4,5 % l’année prochaine.

Un endettement global qui a doublé en 8 ans
L’endettement du gouvernement, des entreprises et des ménages cumulé représente désormais 240 % du PIB. Il a doublé depuis 2008. « Si vous voulez examiner une partie du monde qui a un problème de dette, regardez la Chine. Leur crédit a alimenté leur croissance, mais ces choses-là ne peuvent pas se poursuivre éternellement », a déclaré Rogoff.

Mark Williams, économiste en chef pour la zone Asie de Capital Economics, partage son avis. Il explique que le niveau d’endettement en Chine s’est accru à un rythme vertigineux : « L’une des leçons de l’histoire économique, c’est qu’une augmentation rapide de la dette sur une courte durée se finit généralement mal, typiquement avec une crise financière. Nous sommes habitués à ce que la Chine soit l’une des grandes locomotives de la croissance mondiale, mais il pourrait en aller tout à fait différemment d’ici cinq ans ».

express.live

Aller en haut