Accueil / Mines & Energies / Kenya: East Africa Portland Cement lance un avertissement sur ses profits et dégringole…

Kenya: East Africa Portland Cement lance un avertissement sur ses profits et dégringole…

Kenya: East Africa Portland Cement lance un avertissement sur ses profits et dégringole…

Kenya: East Africa Portland Cement lance un avertissement sur ses profits et dégringole en bourse

Un des titres qui sera suivi en ce début de semaine sur le Nairobi Securities Exchange, le marché financier kényan, sera celui d’East Africa Portland Cement, un des leaders du secteur de la production et commercialisation du ciment dans ce pays. L’entreprise a signé vendredi 26 février 2016, la plus forte baisse de la journée (-8,75%), même si les volumes n’étaient pas très importants.

Cette réaction négative du marché est survenue après que le cimentier ait lancé un avertissement sur ses profits, indiquant qu’il connaitra une perte pour son année fiscale 2015/2016 qui s’achèvera le 30 juin prochain. Pour le premier semestre se terminant le 31 décembre, il a réalisé une perte de 528 millions de shillings (5,14 millions $), soit 87% en plus que celle concédée à la même période en 2014 (67,8 millions de shillings).

Eat Africa Portland Cement indique par ailleurs, que la demande de ciment restera solide, en raison de gros travaux d’infrastructure qui sont effectués aux Kenya et dans la plupart des pays d’Afrique de l’est. La perte enregistrée, selon ses dirigeants, est attribuable à la hausse des coûts financiers liés au remboursement de ses emprunts, qui ont atteint sur la période 279,7 millions de shillings. Elle ajoute à cela les pertes liées au change, qui lui ont coûté 179 millions de shillings.

A 47,5 shillings (vendredi et ce matin), le cours de l’action East African Portland Cement n’a pas encore atteint la côte d’alerte, et se situe au dessus de son plus bas des 52 dernières semaines (37 shillings), mais doit encore se ressaisir pour retrouver son niveau le plus haut de la période (66 shillings). Par ailleurs, l’entreprise ne rassure pas dans ses fondamentaux financiers, avec la plupart des ratios figurant en zone négative.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut