Accueil / Mines & Energies / Kenya : la BAD pourrait financer la construction d’une centrale à charbon de 1 000 MW

Kenya : la BAD pourrait financer la construction d’une centrale à charbon de 1 000 MW

Kenya : la BAD pourrait financer la construction d’une centrale à charbon de 1 000 MW

L’antenne est-africaine de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé avoir démarré les négociations avec des investisseurs chinois afin de financer la construction d’une centrale à charbon de 1 000 MW à Lamu, au sud-est du pays.

Selon Gabriel Negatu, le directeur général de l’antenne régionale de la BAD, l’institution n’attend que les résultats d’une étude d’impact environnemental et social avant de débloquer les fonds qui sont de 100 millions de dollars, rapporte Xinhua.

Le responsable a ajouté que la volonté de la banque d’investir dans ce projet est poussée par le fait que le charbon représente une source d’énergie à faible coût étant donné les immenses ressources en charbon du pays.

L’enveloppe que mettra à disposition la banque fait partie des 10 milliards de dollars qu’elle a consacrés à son programme dénommé Nouveau pacte pour l’énergie. Celui-ci a pour mission de favoriser l’accès à l’électricité à tous, d’ici 2025.

Il faut souligner que les porteurs du projet envisagent de minimiser l’impact de la centrale sur l’environnement grâce à l’utilisation des dernières technologies de pointe dans le secteur.

Comme l’indique notre source, la centrale de Lamu sera développée par le consortium Amu Power qui comprend Centum Investments, Gulf Energy, Sichuan Electric Power Design and Consulting, China Huadian Corporation, Power Operation Company et Sichuan No.3 Power Construction Company.

Olivier de Souza
agence ecofin

Aller en haut