Accueil / Finances / Kenya : la dette intérieure atteint 19 milliards de dollars

Kenya : la dette intérieure atteint 19 milliards de dollars

Kenya : la dette intérieure atteint 19 milliards de dollars

Une hausse des emprunts intérieurs, principalement par les obligations du Trésor, a poussé la dette intérieure kényane à 19 milliards de dollars, ont montré mardi des chiffres officiels de la Banque centrale du Kenya (CBK).

C’est le plus haut niveau que la dette intérieure ait atteint alors que le pays d’Afrique de l’Est s’efforce pour couvrir son déficit budgétaire et financer les projets d’infrastructures, alors que la collecte des recettes est faible.

Les chiffres de la CBK montrent qu’à la fin du mois dernier, la dette intérieure s’élevait à 18,6 milliards de dollars avant d’atteindre 19 milliards la semaine dernière.

Pendant cette période, le Trésor a vendu des obligations sur 15 ans et 20 ans estimées à 297 millions de dollars pour soutenir le budget.

Les obligations sur 15 ans ont rapporté 143 millions de dollars à un taux d’intérêt de 13,5%, alors que les obligations sur 20 ans ont rapporté 76 millions de dollars à 14,3%.

La hausse de la dette intérieure pousse la dette publique totale à un peu plus d’environ 36 milliards de dollars, avec une dette externe et interne représentant 48% et 52% respectivement.

Les analystes économiques ont averti que le premier prêt en hausse pose des problèmes fiscaux au pays, qui peut affecter davantage ses notations sur le marché international. La notation actuelle du pays est B+ sur le long-terme et B sur le court-terme.

La soif de prêts du gouvernement kényan, selon la compagnie d’investissement Cytonn, a augmenté à cause des investissements importants dans les projets d’infrastructures.

NAIROBI, 14 décembre (Xinhua)

Aller en haut