Accueil / Finances / Kenya: le contexte économique incite EGH à mettre en suspens son projet d’expansion en Afrique

Kenya: le contexte économique incite EGH à mettre en suspens son projet d’expansion en Afrique

Kenya: le contexte économique incite EGH à mettre en suspens son projet d’expansion en Afrique

Le Kenyan Equity Group Holding Ltd (EGH) a annoncé son intention de mettre en suspens ses plans d’expansion en Afrique. La plus grande banque du pays, en ce qui concerne la valeur commerciale, a indiqué que le contexte marqué par la chute des matières premières qui a affecté le cours des devises locales, n’était pas propice à l’implantation de cette politique.

La compagnie qui avait donné priorité à l’entrée sur les marchés nigérian, angolais, ghanéen, mozambicain et zambien a indiqué qu’elle se focaliserait sur le renforcement de sa présence dans les pays où elle est déjà active. «Nous avons toujours pour ambition d’être présents dans 15 pays, dans les dix prochaines années. Cependant, avec le ralentissement économique constaté sur le continent, ce n’est pas le moment de penser à une quelconque expansion. Nous serions mêmes insensés de penser à nous implanter dans ces pays actuellement.», a déclaré James Mwangi (photo), PDG d’EGH à Bloomberg.

La banque qui est déjà active dans six pays, entrera néanmoins sur le marché éthiopien où il attend l’octroi de sa licence. Au Rwanda, en Tanzanie, en Ouganda, et en République démocratique du Congo (RDC), le banquier kényan lancera des services bancaires par mobile. En RDC, EGH devrait voir son nombre de nouveaux comptes ouverts doubler. La croissance des prêts consentis par la banque sera de 60%, cette année, contre 49% en 2015.

Equity Group Holdings Ltd a annoncé une hausse de 20% de son bénéfice trimestriel qui est de 51 millions $ (5,1 milliards de shillings).

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Aller en haut