Accueil / Finances / Kenya : le Mauricien SBM Holdings envisage de remettre sa filiale sur les voies de la rentabilité avant de l’introduire en bourse

Kenya : le Mauricien SBM Holdings envisage de remettre sa filiale sur les voies de la rentabilité avant de l’introduire en bourse

Kenya : le Mauricien SBM Holdings envisage de remettre sa filiale sur les voies de la rentabilité avant de l’introduire en bourse

Le groupe financier State Bank of Mauritius (SMB) Holdings envisage introduire sur le Nairobi Securities Exchange, sa filiale Chase Bank dont il détient 75 % de parts et qu’il a rebaptisé SBM Kenya. Cette cotation entre dans le cadre du plan d’expansion des activités du groupe bancaire dans la région d’Afrique de l’Est.

« Au moment où nous avons racheté Chase Bank, cette banque était dans un état faible et turbulent. Notre priorité immédiate est de la ramener à son apogée. A l’avenir nous prévoyons d’inscrire SBM Kenya sur la bourse de Nairobi », a fait savoir Kee Chong Li Kwong Wing, président de SBM Holdings.

Avant de concrétiser cette introduction, le Mauricien SBM Holdings prévoit de restructurer sa filiale et de la remettre sur les voies de la rentabilité. A cet effet, la banque souhaite augmenter le volume de ses actifs et stabiliser ses activités au Kenya au cours des trois prochaines années.

Le groupe coté sur le Stock Exchange of Mauritius s’est récemment engagé dans la réalisation de deux emprunts obligataires d’un montant global de 108 millions $. Une partie de cette ressource sera affectée au renforcement des activités de SMB Kenya.

En avril dernier, SBM Holdings avait finalisé l’acquisition d’une participation de 75 % dans le capital de Chase Bank. La banque avait annoncé qu’elle injectera jusqu’à 60 millions $ supplémentaires dans le capital de cet établissement placé en 2016 sous tutelle de la banque centrale en raison de ses problèmes de liquidités.

Chamberline Moko

agenceecofin

Aller en haut