Accueil / Tic & Telecoms / Kenya : le nombre d’abonnés aux services mobiles s’élève à 38,9 millions

Kenya : le nombre d’abonnés aux services mobiles s’élève à 38,9 millions

Kenya : le nombre d’abonnés aux services mobiles s’élève à 38,9 millions

Le nombre d’abonnés aux services mobiles au Kenya a augmenté de 1,0% pour atteindre 38,9 millions de personnes au deuxième trimestre de l’exercice 2016/2017 (octobre-décembre 2016), par rapport à 38,5 millions enregistrés au cours du trimestre précédent, a déclaré lundi le régulateur de l’industrie.

A LIRE AUSSI...
  Les statistiques de l’Autorité des communications du Kenya (ACK) ont montré que le taux de pénétration des téléphones mobiles a enregistré une croissance de 0,9% pour s’établir à 88,2% au cours du trimestre, contre 87,3% enregistré au cours du trimestre précédent.

“Le trimestre à l’étude a enregistré une hausse de 385.260 nouveaux abonnements mobiles par rapport à une baisse de 1,1 million d’abonnements enregistrée au trimestre précédent”, a précisé l’ACK dans son dernier rapport.

Selon l’ACK, le nombre total d’abonnements aux services de l’argent mobile s’est élevé à 31,9 millions tandis que le nombre d’agents de l’argent mobile a progressé à 161.583 au cours du trimestre précédent.

Le volume des transactions (dépôts et retraits) effectué s’est établi à 456,6 millions de shillings kenyans (environ 4,5 millions de dollars américains).

Par ailleurs, le nombre d’utilisateurs d’Internet a considérablement augmenté au cours des trois mois à décembre, grâce à des Smartphones et des forfaits Internet abordables.

Le rapport indique que le nombre estimé d’utilisateurs d’Internet a enregistré une croissance de 5,2% pour s’établir à 39,6 millions contre 37,7 millions enregistrés au cours du trimestre précédent.

Le taux de pénétration d’Internet est de 89,8%, contre 85,3% au cours du trimestre précédent.

Les utilisateurs d’Internet dans le pays accèdent aux forfaits Internet, soit par le biais d’un réseau sans fil terrestre, d’un modem câble fixe, soit d’une fibre optique fixe, tous des segments qui ont enregistré une croissance au cours du trimestre considéré. Seul le segment satellite n’a pas enregistré une croissance.

Les abonnements à haut débit ont continué leur évolution ascendante, se chiffrant à 12,7 millions au cours du trimestre à l’étude, ce qui a marqué un taux de pénétration du haut débit de 28,7%.

“Parmi ceux qui ont accédé à Internet, les abonnements aux forfaits mobiles continuent à maintenir la plus forte participation affichant 26,7 millions d’abonnements au cours du trimestre concerné, ce qui représentait 99% des abonnements”, a déclaré l’ACK.

“Cela pourrait être attribué à l’abordabilité des Smartphones dans le pays ainsi que la diversité des opérateurs”, indique le rapport.

Le rapport note également que l’utilisation des Smartphones par les consommateurs qui offrent l’accès à diverses applications de téléphonie mobile comprend : les médias sociaux, les moteurs de recherche, les courriels et les discussions vidéo, qui sont des applications très populaires, a augmenté l’utilisation des services Internet.

“Au fur et à mesure que les technologies se développent et deviennent populaires, de nouvelles utilisations et de nouveaux comportements des consommateurs émergent. On prévoit que l’introduction de la nouvelle génération de technologies de réseau et d’appareils entraînera d’autres changements d’utilisation”.

NAIROBI, 4 avril (Xinhua)

Aller en haut