Accueil / Mines & Energies / Kenya : les hallucinations, nouveau mobile du vandalisme des installations électriques

Kenya : les hallucinations, nouveau mobile du vandalisme des installations électriques

Kenya : les hallucinations, nouveau mobile du vandalisme des installations électriques

Au Kenya, le vandalisme des installations publiques électriques a pris de l’ampleur, porté par une motivation, la recherche de sensations fortes.

« Le vice a pris une nouvelle forme, spécialement à Mombasa où les suspects sont à la recherche de l’oxyde de magnésium, une substance poudreuse contenue dans les fusibles des transformateurs qui a des effets hallucinogènes lorsqu’elle est inhalée », a expliqué la Kenya Power dans un communiqué.

« Nous avons enregistré 20 incidents de vandalisme dans les fusibles de transformateurs dans les aires de Mvita, Mishomoroni, Bombolulu, Changamwe et Nyali dans la région du comté de Mombasa », a ajouté Hezekiah Mwalwala, le directeur de Kenya Power dans la région côtière.

La société, qui a effectué 174 arrestations pour actes de vandalisme entre janvier et avril 2016, a annoncé le redoublement de la surveillance au niveau des transformateurs vulnérables ainsi que le renforcement de la collaboration avec les forces de l’ordre des zones concernées.

Certains transformateurs ont également été placés au-dessus des lignes haute tension, hors de la portée des vandales.

Gwladys Johnson
agenceecofin.com

Aller en haut