Accueil / Finances / Kenya: NIC Bank réalise un résultat net en hausse de 8,9% malgré une hausse des …

Kenya: NIC Bank réalise un résultat net en hausse de 8,9% malgré une hausse des …

Kenya: NIC Bank réalise un résultat net en hausse de 8,9% malgré une hausse des …

Kenya: NIC Bank réalise un résultat net en hausse de 8,9% malgré une hausse des créances douteuses

L’année 2015 a été assez stressante pour le groupe bancaire Kenya NIC Bank, dont l’encours des créances douteuses a pratiquement doublé, pour atteindre au 31 décembre la somme de 14,3 milliards de shillings (141 millions $). Cette situation a poussé la banque à effectuer des provisions pour près de 1,6 milliard de shillings (15,7 millions $), soit cinq fois les montant des provisions constituées à cet effet en 2014, qui n’était que de 329,1 millions de shillings.

Ces provisions ont contribué en grande partie de la hausse de 38,1% des dépenses opérationnelles. Dans un contexte difficile pour le marché bancaire, le groupe a accru le volume des crédits accordés à ses différents clients. Leur encours global a bondi de 13,9 milliards de shillings, pour atteindre 116 milliards de shillings. Cela s’est traduit par une hausse de 24% de ses revenus d’intérêts à 17 milliards de shillings, dans un contexte marqué par la hausse des taux sur le marché bancaire Kenyan.

Mais à contrario, l’effet boomerang a été une augmentation des charges d’intérêts payées sur les dépôts (épargnes) de la clientèle, qui sur la période ont progressé de 27,2% à 7,9 milliards de shillings. Par ailleurs, les dépenses de l’entreprise ont aussi été alourdies par la hausse de 20,3% des charges salariales à un peu plus de 403 millions de shillings.

Dans ces conditions, NIC Bank a réalisé un résultat net de 4,4 milliards de shillings, en hausse de 8,9% comparé à celui de la même période en 2014. Le groupe prévoit de payer sur cette base un dividende de 1 shilling par action.

Le titre n’a pas drainé les foules ce vendredi 4 mars 2016 sur le Nairobi Securities Exchange où le groupe est côté. Mais il a fait l’objet d’une dizaine de transactions d’une valeur globale de 9,05 millions de shillings. Mais il faut dire que la valeur de l’action NIC Bank était aujourd’hui à 41 shillings et est sur une tendance haussière. On est cependant encore loin des 70 shillings atteints au premier septembre 2014.

Les investisseurs ne manqueront pas aussi de suivre l’impact des créances douteuses sur les performances de la banque, qui évolue dans un environnement où la hausse des taux risque de demeurer d’actualité jusqu’à la fin 2016.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut