Accueil / Mines & Energies / Konkola Copper Mines ne partira pas (ministre zambien)

Konkola Copper Mines ne partira pas (ministre zambien)

Konkola Copper Mines ne partira pas (ministre zambien)

Le gouvernement zambien a annoncé lundi que Konkola Copper Mines (KCM), l’un des plus grands acteurs miniers en Zambie, n’avait pas l’intention de mettre fin à ses activités dans le pays mais au contraire d’y augmenter ses investissements.

Le ministre des Mines et du Développement des ressources minérales, Christopher Yaluma, a déclaré que l’unité Vedanta Resources, cotée sur le marché de Londres, ne cesserait pas ses activités suite aux difficultés opérationnelles, mais que la société avait promis d’investir davantage en Zambie.

Le géant minier a également promis de rouvrir trois de ses puits fermés dans la ville de Chingola dans la province du Copperbelt, et déclaré que ses plans pour lancer son projet d’exploration profonde, le Konkola Deep Project, avec un horizon de 50 ans, avaient atteint un stade avancé.

Le Konkola Deep Project, qui a rencontré des difficultés dans son développement, sera néanmoins achevé dans les trois prochaines années, a-t-il indiqué sur la chaîne publique Zambia National Broadcasting Corporation.

Le gouvernement a demandé depuis à la direction de présenter un plan complet sur ses projets d’avenir, et sur la manière dont elle compte faire face aux difficultés actuelles, a-t-il dit.

Cette compagnie minière a connu des difficultés opérationnelles suite à l’effondrement des cours du cuivre sur les marchés internationaux et à une pénurie d’énergie qui a paralysé les activités industrielles.

La compagnie doit actuellement près d’un milliard de dollars à ses prestataires et fournisseurs, mais elle a promis d’apurer cette dette.

Dimanche, le directeur général de la compagnie a indiqué aux médias locaux que la compagnie avait mis en place un programme solide pour intensifier sa production de cuivre, avec un investissement de 4 milliards de dollars.

Le directeur général a noté que la compagnie était déterminée à injecter davantage d’argent dans ses opérations zambiennes, pour continuer de développer son activité, affirmant viser un objectif de doublement de la production.

LUSAKA, 6 février (Xinhua)

Aller en haut