Accueil / Développement / La BAD lève 1 milliard de dollars pour son fonds infrastructures Africa 50

La BAD lève 1 milliard de dollars pour son fonds infrastructures Africa 50

La BAD lève 1 milliard de dollars pour son fonds infrastructures Africa 50

La Banque africaine de développement (BAD) a levé un milliard de dollars pour son fonds Africa 50 dédié au financement des infrastructures en Afrique, rapporte l’agence Bloomberg le 25 juin, citant le président sortant de l’institution, Donald Kaberuka.

Ce montant provient des contributions des gouvernements africains, a-t-on ajouté de même source.

«La BAD prévoit maintenant de lever des fonds auprès des organismes privés africains, dont les fonds de pension et les compagnies d’assurances. Dans une étape ultérieure, elle mobilisera des financements auprès d’autres investisseurs en dehors du continent», a précisé M. Kaberuka, indiquant que son institution a aussi invité les banques centrales africaines ayant des réserves excédentaires à investir dans le fonds.

Le fonds Africa 50, le plus important à ce jour sur le continent, a été lancé par la BAD en mai 2014. L’institution panafricaine espère doter ce fonds de 3 milliards de dollars dans un premier temps, avant d’atteindre 10 milliards de dollars au moins dans une étape ultérieure.

Africa 50 Fund se veut une contribution majeure pour combler le déficit d’infrastructures qui bride la croissance africaine. L’Afrique a besoin de 95 milliards de dollars par an pour combler son déficit d’infrastructures (électricité, routes, chemins de fer, ports).

L’investissement actuel dans les infrastructures africaines se situe à environ 45 milliards de dollars par an, ce qui laisse un important gap à combler.

agenceecofin.com

Aller en haut