Accueil / Développement / La BAD va créer 25 millions d’emplois pour les jeunes

La BAD va créer 25 millions d’emplois pour les jeunes

La BAD va créer 25 millions d’emplois pour les jeunes

La résorption du chômage des jeunes Africains est l’une des priorités de la Banque Africaine de Développement (Bad). Cette institution financière va lancer, en mai prochain à Lusaka, l’Initiative Emplois Jeunes en marge de ses Assemblées annuelles prévues pour le 25 mai prochain dans la capitale zambienne. Ce projet jugé ambitieux de la Banque Africaine de Développement vise à créer 25 millions d’emplois pour les jeunes du continent africain dans les dix prochaines années. Cette bonne nouvelle a été annoncée par la directrice du Développement Humain de la Bad, Mme Pitamber Sunita, hier à l’issue d’une audience à elle accordée par le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emplois jeunes et du Service civique, Sidi Touré à son cabinet au Plateau. C’est pour informer le gouvernement du lancement imminent de ‘’l’Initiative Emploi jeunes’’, présenter les grandes articulations dudit projet et les démarches pour mobiliser les ressources pour sa mise en œuvre que Mme Pitamber, à la tête d’une forte délégation, a échangé avec le ministre Sidi Touré. « (…) Nous faisons des consultations au niveau national avec les différents ministères concernés par la question de l’emploi. Nous allons également faire des consultations avec les jeunes pour recueillir leurs avis sur les appuis qu’ils souhaiteraient voir mis en place. C’est une initiative ambitieuse » a affirmé la directrice du Développement Humain de la Bad. Précisant que cette initiative comporte trois piliers. Le premier pilier qui est l’innovation, consiste à avoir des programmes spécifiques dans le domaine de l’agriculture, de l’industrialisation et des technologies de l’information et de la communication. Pour le volet inté- gration, a-t-elle poursuivi, il s’agira de faire en sorte de renforcer les impacts de création d’emplois, tant au niveau de la banque, mais aussi des pays membres régionaux que la Bad appuie. Le troisième pilier qui est celui de l’investissement est en train d’être mis en place. Il démarre après les Assemblées annuelles de la Bad. Aussi, at-elle rassuré que sur les 25 millions d’emplois qui seront créés, la Côte d’Ivoire est en pole position pour se tailler la part du lion. Car, en plus d’abriter le siège de cette institution, beaucoup de choses militent en sa faveur. Mais la Bad prévoit déjà une mission de diagnostic au niveau de la Côte d’Ivoire dans le mois d’avril 2016 pour se rendre compte de ce qui se fait en terre ivoirienne. « Cette initiative vise aussi à capitaliser sur ce qui se fait déjà dans le pays pour mettre en évidence les meilleures pratiques qui s’y déroulent. Après le lancement de l’initiative, nous serons avec les techniciens et les différentes parties prenantes pour la mise en œuvre de ce programme », a signifié la première responsable du Développement humain de la Banque Africaine de Développement. Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique a exprimé sa gratitude au président de la Bad, Akinwumi Adesina qui, dès sa prise de fonction, avait annoncé cette bonne nouvelle. « Ce n’est que la concrétisation de ce qu’il avait annoncé. Nous en sommes très heureux », a lancé le ministre Sidi Touré.

ANZOUMANA CISSÉ
lepatriote.net

Aller en haut