dimanche 25 août 2019
Accueil / Finances / La BAII compte désormais 100 membres avec l’adhésion de trois pays africains

La BAII compte désormais 100 membres avec l’adhésion de trois pays africains

La BAII compte désormais 100 membres avec l’adhésion de trois pays africains

La Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (BAII) compte désormais 100 membres agréés, après que son conseil des gouverneurs a approuvé samedi l’adhésion du Bénin, de Djibouti et du Rwanda lors de sa réunion annuelle à Luxembourg.

« Les membres de l’AIIB représentent collectivement 78% de la population mondiale et 63% du PIB mondial. Avec le soutien de tous nos membres, nous construisons une institution allégée, propre et verte qui peut aider à soutenir leur développement durable », a déclaré le président de la BAII, Jin Liqun.

Selon de nouvelles estimations de la Banque africaine de développement, les besoins en infrastructures de l’Afrique se situeraient entre 130 et 170 milliards de dollars par an, le déficit de financement se situant entre 68 et 108 milliards de dollars.

La BAII et la Banque africaine de développement ont signé un protocole d’accord en avril 2018 afin de renforcer la collaboration dans le développement de programmes, le cofinancement et d’autres formes d’assistance financière, de connaissances et d’échanges de personnel.

Les trois membres rejoindront officiellement la BAII une fois les procédures nationales requises achevées et le premier versement de capital effectué auprès de la Banque.

« La BAII a été créée par 57 membres fondateurs en tant qu’institution multilatérale axée sur la promotion du développement durable par le biais des infrastructures. L’adhésion de 43 autres membres au cours des trois dernières années témoigne de la reconnaissance du fait que la BAII s’est établie au sein du système international fondé sur des règles, avec une gouvernance forte et des normes internationales élevées », a déclaré Sir Danny Alexander, vice-président et secrétaire général de la BAII.

« Nous avons maintenant des membres sur tous les continents et nous nous félicitons de l’intérêt croissant des pays africains pour la BAII. Nous sommes impatients de travailler avec le Bénin, Djibouti et le Rwanda pour soutenir leur développement dans les années à venir », a-t-il conclu.

french.xinhuanet

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut