samedi 04 juillet 2020
Accueil / Bourse / La Banque africaine de développement rejoint le Réseau d’obligations durables du Nasdaq

La Banque africaine de développement rejoint le Réseau d’obligations durables du Nasdaq

La Banque africaine de développement rejoint le Réseau d’obligations durables du Nasdaq

Le Nasdaq (Nasdaq : NDAQ) a annoncé mercredi l’intégration de la Banque africaine de développement, l’un des plus grands émetteurs mondiaux d’obligations à impact social, au Réseau d’obligations durables du Nasdaq (NSBN). Le NSBN est une plateforme internationale accessible au public, conçue pour améliorer la transparence du marché des obligations durables et vertes à impact social.

Dix obligations de la Banque ont été ajoutées à la plateforme, dont son emblématique emprunt obligataire social d’une valeur de 3 milliards de dollars américains, « Combattre le COVID-19 », lancé en mars 2020, l’obligation sociale la plus élevée à l’époque sur les marchés de capitaux internationaux. « Combattre le COVID-19 » reste à ce jour la plus importante émission obligataire sociale libellée en dollars américains. Il a pour objectif de contribuer à l’atténuation de l’impact économique et social de la pandémie sur les moyens de subsistance des populations africaines et les économies du continent.
En se joignant au Réseau d’obligations durables du Nasdaq, les émetteurs socialement responsables bénéficient d’une occasion unique d’attirer l’attention sur les mesures concrètes qu’ils prennent relativement au financement de la lutte contre le changement climatique et de la croissance verte.

« Le Nasdaq se félicite de l’intégration de la Banque africaine de développement à notre plateforme d’obligations durables avec, en particulier, son obligation sociale Fight Covid-19, lancée pour atténuer l’impact de la pandémie sur les économies africaines et les moyens de subsistance de ses populations. Nous sommes fiers d’offrir une visibilité à un émetteur doté d’un mandat social aussi puissant, et dont le monde a plus que jamais besoin, notamment en ces temps difficiles. », a déclaré Ann-Charlotte Eliasson, vice-présidente, responsable de la liste des obligations de l’UE et de la dette durable. Depuis le lancement du Réseau d’obligations durables du Nasdaq en décembre dernier, plus de 40 émetteurs de 13 pays ont ajouté plus de 4 000 obligations à la plateforme, dont la Nordic Investment Bank, HSBC et Fannie Mae.

financialafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut