Accueil / Finances / La Banque Centrale d’Algérie accumule l’or

La Banque Centrale d’Algérie accumule l’or

La Banque Centrale d’Algérie accumule l’or

Par Youcef MAALLEMI – Alger

Avec des avoirs en or qui n’ont représenté que 3,5% de ses réserves officielles globales à l’étranger, l’Algérie occupait, à fin décembre 2014 , le 25ème rang dans le top 100 mondial des réserves officielles d’or détenues par les Etats.

Les réserves d’or de l’Algérie sont restées stables depuis plusieurs années. La Banque d’Algérie privilégie en effet l’accumulation des réserves de change (devises) sur celle des avoirs en or pour renforcer la position extérieure du pays. Ses réserves en s’établissant à 173,6 tonnes, soit le même niveau de réserves que le premier semestre de l’année dernière.

Si nous intégrons l’or dans l’appréciation de la résilience de l’économie nous pouvons avoir une volatilité des avoirs extérieurs corrélativement à la volatilité des prix de l’or. En réalité, nous n’avons pas besoin d’ajouter l’or dans nos réserves officielles pour dire que la position extérieure est appréciable », avait déclaré Mohamed Laksaci, le gouverneur de la
Banque d’Algérie fin août 2012, en marge de la réunion des banques centrales africaines. A la tête de ce classement semestriel élaboré sur la base des données communiquées par les Etat au Fonds monétaire internationale (FMI), figurent les Etats Unis avec 8.133,5 tonnes suivis de l’Allemagne (3.384,2 tonnes) et du FMI (2.814 tonnes) en tant que grand détenteur de réserves d’or dans le monde. L’Algérie dont les avoirs en or n’ont représenté que 3,5% de ses réserves officielles globales à l’étranger occupait à fin décembre 2014 le 25ème rang dans le classement mondial top 100 des réserves officielles d’or détenues par les Etats. Cette exploitation demeure en nette croissance.
Une nouvelle fois, l’Algérie confirme sa prédominance sur le marché mondial avec des réserves très importantes. Deuxième dans le monde arabe, l’Algérie, selon le dernier rapport du
Conseil mondial de l’Or (CMO), occupe le 25ème rang mondial, avec 173,6 tonnes d’or. Des réserves qui ne sont pas prises en compte dans les critères d’appréciation de la résilience de l’économie face aux chocs extérieurs.

financialafrik.com

Aller en haut