samedi 19 septembre 2020
Accueil / Mines & Energies / La Banque mondiale alloue 300 millions $ à la mise en place d’un marché électrique ouest-africain

La Banque mondiale alloue 300 millions $ à la mise en place d’un marché électrique ouest-africain

La Banque mondiale alloue 300 millions $ à la mise en place d’un marché électrique ouest-africain

La Banque mondiale a alloué 300 millions $ pour soutenir les réformes en vue de l’établissement d’un marché électrique régional en Afrique de l’Ouest. Les fonds alloués au West Africa Energy DPF permettront à plus de personnes de bénéficier d’une énergie fiable et moins coûteuse dans la région.

La Banque mondiale vient d’allouer un financement de 300 millions $ pour appuyer les réformes mises en place pour la promotion du marché électrique de l’Afrique de l’Ouest. Le financement sera octroyé par le biais de l’Association internationale de développement (IDA) et financera le Programme de financement des politiques de développement du commerce régional d’énergie en Afrique de l’Ouest (West Africa Energy DPF).

L’initiative a pour objectif de lever les barrières à l’échange d’énergie dans la région afin d’en réduire le coût, d’accroitre la compétitivité des entreprises productrices et d’accroitre la fiabilité de la fourniture électrique. Actuellement, environ 50 % des populations de la région ont accès à l’électricité. Le coût de l’électricité consommée en Afrique de l’Ouest est l’un des plus élevés en Afrique, et équivaut environ au double des montants déboursés en Afrique de l’Est.

Le West Africa Energy DPF prévoit entre autres l’extension du réseau électrique régional qui reliera les pays impliqués dans le programme à savoir le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Liberia, le Mali et la Sierra Leone.

Le nouveau financement supportera trois piliers de la réforme régionale en cours à savoir, l’accroissement de la confiance en l’application des accords commerciaux, la mise en œuvre des programmes d’investissement à moindre coût et la solvabilité des compagnies électriques nationales.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut