Accueil / Tic & Telecoms / La Banque mondiale incite le Togo à développer son secteur des télécoms et TIC

La Banque mondiale incite le Togo à développer son secteur des télécoms et TIC

La Banque mondiale incite le Togo à développer son secteur des télécoms et TIC

Le 12 avril 2016, le ministre d’Etat en charge de l’Economie, des Finances et de la Planification, Adji Otèth Ayassor, s’est entretenu à Washington avec Makhtar Diop, le vice-président de la Banque mondiale en charge de la région Afrique. Au cours de cette rencontre, rapporte republicoftogo.com, Makhtar Diop a incité les autorités togolaises à engager des réformes structurelles pour développer le secteur des télécommunications et technologies de l’information et de la communication.

Pour le vice-président de la Banque mondiale, comme les services financiers et la logistique portuaire, les télécoms représentent un secteur qui contribue actuellement au développement du PIB de plusieurs pays. En le structurant efficacement, « les retombées peuvent être très importantes pour le Togo », a souligné Makhtar Diop qui a renouvelé la volonté d’accompagner le pays dans cette dynamique. Ont pris part à la rencontre entre Adji Otèth Ayassor et Makhtar Diop, Pierre Frank Laporte, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo, Joëlle Businger, la représentante de la Banque mondiale à Lomé ainsi que plusieurs responsables de l’institution en charge de l’agriculture, des télécommunications et de l’énergie.

Le secteur togolais de la téléphonie mobile est actuellement disputé par Togocel et Moov. Le nouvel opérateur, annoncé par la ministre des Postes et de l’Economie numérique, Cina Lawson (photo) pour faire chuter les prix des communications par le jeu de la concurrence, reste attendu. Le pays jouit de l’accès à deux câbles sous-marins de fibre optique mais faiblement déployés à travers le pays. Le taux de pénétration du haut débit dans le pays est encore bas.

agenceecofin.com

Aller en haut