Accueil / Développement / La Banque mondiale supprime un passage critique d’un rapport sur la Chine

La Banque mondiale supprime un passage critique d’un rapport sur la Chine

La Banque mondiale supprime un passage critique d’un rapport sur la Chine

La Banque mondiale a supprimé un paragraphe de son dernier rapport sur l’économie de la Chine l’appelant à réformer son secteur financier, au motif qu’il n’avait pas été validé dans les règles.

La Banque mondiale écrivait mercredi 1er juillet que la deuxième économie mondiale risquait de saborder «trois décennies de performance météorique» si l’omniprésence de l’État chinois dans le secteur financier n’était pas réduite.

Il faut notamment corriger «le gaspillage opéré par certains investissements, les situations de surendettement, et un système de finance de l’ombre faiblement régulé», estimait alors l’institution basée à Washington.

Mais deux jours plus tard, elle publiait un rectificatif sur son site internet.

«Le paragraphe 3 sur le secteur financier qui était auparavant inclus dans ce rapport a été supprimé parce qu’il n’avait pas été soumis aux procédures habituelles de vérification et de validation de la Banque mondiale», a-t-elle indiqué.

Les représentants de l’institution à Pékin n’étaient pas immédiatement joignables dimanche.

La Chine a vu sa croissance économique trébucher brutalement au premier trimestre, à 7%, après avoir enregistré en 2014 sa plus faible performance depuis presque un quart de siècle, à 7,4%.

La Banque mondiale a prévu que la Chine enregistrerait 7% de croissance en 2016 et 6,9% en 2017.

contrepoints.org

Aller en haut