Accueil / Finances / La banque participative créée par BMCE Bank et Al Baraka débute…

La banque participative créée par BMCE Bank et Al Baraka débute…

La banque participative créée par BMCE Bank et Al Baraka débute…

La banque participative créée par BMCE Bank et Al Baraka débute ses opérations au Maroc en 2016.

Al Baraka Bank, la banque participative conjointement créée par le groupe marocain BMCE Bank et le Barhaini Al Baraka Banking Group, devrait débuter ses opérations au Maroc durant le premier trimestre de l’année 2016, a-t-on appris d’une information publiée par le site d’information Zawya.com.

Le projet qui devrait débuter avec un capital de 50 millions $, ambitionne de parvenir à l’ouverture de 20 agences dans le royaume sur les cinq premières années d’exploitation.

La banque sera ainsi orientée vers des offres de service de finance islamique ou participative. BMCE Bank y détiendrait une participation de 51% et Al Baraka Group le reste.

« Nous considérons qu’un des revenus pour le secteur bancaire marocain est justement cette finance participative. Il s’agit d’une finance éthique selon une orientation qui est charia compatible. En même temps elle va participer nous l’espérons en tout cas, à capter vers le secteur formel, une finance qui reste encore thésaurisée », avait expliqué Brahim Benjelloun Touimi (photo), l’Administrateur directeur général de BMCE évoquant en 2014, les discussions en cours autour du présent projet

Adnan Youssouf, le directeur général d’Al Baraka Banking a pour sa part bon espoir sur le secteur de la finance islamique au Maroc. « Le marché de la finance islamique au Maroc est large, prometteur et bien structuré du point de vue de la législation, et du système bancaire », a-t-il fait savoir, commentant cette information. Au delà du Maroc, l’ambition d’ABG est d’élargir d’avantage sa présence africaine, en prospectant dans des pays comme le Kenya.

L’adoption le 25 novembre 2014 par le parlement marocain de la loi bancaire traitant des aspects de la finance islamique, a ouvert toutes les options pour les banques du royaume.

Attijariwafa Bank est dans le processus de création d’une filiale qui offrira ces services non seulement sur son principal marché (Maroc), mais aussi dans certaines de ses filiales en Afrique subsaharienne. Banque Centrale Populaire et BMCI (BNP Paribas Maroc) travaillent aussi sur des projets analogues.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut