Accueil / Finances / La banque sud-africaine FirstRand prépare une OPA sur la britannique Aldermore

La banque sud-africaine FirstRand prépare une OPA sur la britannique Aldermore

La banque sud-africaine FirstRand prépare une OPA sur la britannique Aldermore

La banque Sud-africaine FirstRand vient de faire une offre indicative de 1,3 milliard de dollars (17,23 milliards de rands) pour le rachat de la britannique Challenger Aldermore Group.

FirstRand a indiqué qu’il évaluait les possibilités de mettre en place une franchise de dépôt durable à long terme pour financer sa stratégie de croissance et de diversification des revenus de ses activités actuelles au Royaume-Uni.
«L’acquisition éventuelle d’Aldermore avec son modèle d’exploitation unique, son positionnement sur le marché et sa capacité à attirer des dépôts, constituerait la plate-forme idéale pour FirstRand afin de réaliser cette stratégie de manière accélérée», a déclaré la banque.
L’ information a été confirmée par Aldermore, entrée à la Bourse de Londres en mars 2015. Fondée en 2009 par un ancien dirigeant de Barclays avec le soutien de la société de capital-investissement AnaCap, la banque britannique a déclaré avoir reçu une proposition indicative de FirstRand.

Pour FirstRand, la conclusion d’une offre ferme serait subordonnée à la satisfaction d’un certain nombre de conditions préalables, y compris la diligence raisonnable à sa satisfaction et la recommandation unanime du conseil d’Aldermore.

Aux yeux de certains analystes sud-africains, FirstRand a beaucoup progressé dans le domaine de la technologie et pourrait se maintenir sur les marchés avancés comme le Royaume-Uni. Une expansion surtout dû à un manque d’opportunités en Afrique du Sud. D’où la nécessité de chercher d’autres marchés pour sa croissance.

FirstRand est tenue, au plus tard le 10 novembre, d’annoncer son intention ferme de faire une offre pour Aldermore conformément aux règles d’OPA au Royaume-Uni.

Amadjiguéne Ndoye
financialafrik

Aller en haut