Accueil / Mines & Energies / La BEI injecte 25 millions de dollars dans l’énergie solaire hors réseau en Afrique

La BEI injecte 25 millions de dollars dans l’énergie solaire hors réseau en Afrique

La BEI injecte 25 millions de dollars dans l’énergie solaire hors réseau en Afrique

La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé ce 26 mars, en marge de l’Africa CEO Forum, la signature d’un financement de 25 millions de dollars avec la société d.light design pour renforcer l’accès à l’énergie en Afrique grâce à des kits solaires off-grid (hors réseau), facile d’utilisation et peu onéreux pour les utilisateurs grâce à un système de prépaiement.

« Ce financement européen permettra à la société d.light design de développer l’installation de kits solaires, incluant des panneaux et lampes mais aussi des équipements (radio, télévision, etc..) à basse consommation en Afrique sub-saharienne avec l’objectif ambitieux d’atteindre 10 millions d’appareils solaires installés d’ici 5 ans » note l’institution.

Le projet qui aura un « fort impact économique et social sur les populations et les micro-entrepreneurs » est réalisé dans le sillage de l’accord de Paris sur le climat et de l’atteinte des ODD et va permettre de « garantir l’accès de tous à une énergie abordable, fiable et durable », a commenté Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI.

L’installation de ces systèmes solaires off-grid avec la société d.light sera développée dans un premier temps en Ethiopie, au Kenya, au Nigeria, en Tanzanie et en Ouganda, avec une attention particulière portée aux populations habitant en zones rurales et péri-urbaines, ainsi qu’aux micro-entrepreneurs.

D.light est une firme américaine implantée également en Afrique et en Asie qui offre des solutions d’énergie solaire hors réseau aux ménages n’ayant pas accès à l’électricité. L’entreprise revendique 60 millions de personnes impactées dans le monde et compte porter ce chiffre a 100 millions d’ici 2020.

Jean-Mermoz Konandi

financialafrik

Aller en haut