Accueil / Bourse / La Bourse de Hong Kong termine en hausse de 1,17%, Shanghai gagne 1,75%

La Bourse de Hong Kong termine en hausse de 1,17%, Shanghai gagne 1,75%

La Bourse de Hong Kong termine en hausse de 1,17%, Shanghai gagne 1,75%

Les Bourses chinoises ont terminé sur une solide hausse lundi, saluant l’engagement du nouveau chef du régulateur boursier de stabiliser le marché en cas de nécessité et faisant fi de la publication durant le week-end d’indicateurs en demi-teinte.

L’indice composite shanghaïen a gagné 1,75% ou 49,19 points à 2.859,50 points, dans un volume d’affaires de 202,8 milliards de yuans (28,02 milliards d’euros).

La Bourse de Shenzhen a fini sur un bond de 3,56% ou 60,05 points à 1.745,29 points, dans un volume d’affaires de 301,2 milliards de yuans (41,82 milliards d’euros).

De son côté, la Bourse de Hong Kong a terminé en progression de 1,17%, portée par les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) la semaine dernière et dans l’attente des décisions que prendra la Réserve fédérale américaine cette semaine. L’indice composite Hang Seng a gagné 235,74 points à 20.435,34 points.

Le président de la Commission des marchés financiers en Chine (CSRC), Liu Shiyu, a indiqué samedi que l’Etat interviendrait “si le marché ne fonctionnait pas correctement ou bien s’il continuait à se dégrader”.

Il a également déclaré qu’il était “trop tôt” pour envisager que l’Etat n’intervienne plus au sein des Bourses chinoises. L’an dernier, afin d’enrayer la défiance générale envers les marchés et face aux violents soubresauts des Bourses, le gouvernement chinois était intervenu à coup d’achats massifs d’actions.

“La promesse de Liu de contribuer au rétablissement du marché a engendré un retour à la confiance des investisseurs”, a indiqué Castor Pang, à la direction de la recherche de Core-Pacific Yamaichi Hong Kong, à Bloomberg News.

Les investisseurs n’ont par ailleurs pas tenu compte de la publication d’indicateurs en demi-teinte durant le week-end.

Ainsi, selon les données publiées par le Bureau national des statistiques (BNS), la production industrielle chinoise a continué de s’essouffler en janvier et février, progressant à son plus faible rythme depuis sept ans, alors que le secteur reste plombé par les surcapacités et une demande terne, en dépit d’investissements accrus dans les infrastructures.

Les fabricants de logiciels ont gagné du terrain sur des espoirs d’une croissance rapide. A Shanghai, China National Software and Service Company a pris les 10% autorisés au cours d’une séance à 23,05 yuans le titre, tout comme à Shenzhen, SuperMap Software dont l’action s’est élevée à 29,87 yuans.

A Shenzhen, le promoteur immobilier China Vanke a annoncé son plan de payer jusqu’à 60 milliards de yuans pour acquérir une participation dans le Shenzhen Metro Group. Les actions du groupe Vanke ont été suspendues lundi.

A Hong Kong, le géant de l’internet Tencent a grimpé de 3,51% et la société China Overseas a pris 1,75%, tandis que l’assureur Ping An a gagné 1,58%. HSBC Holdings a terminé en progression de 0,8% tandis que AIA perdait 0,81%.

jyq/bxs/sm/mml/sg

romandie.com

Aller en haut