Accueil / Bourse / La Bourse de Paris en petite hausse dans le sillage de Wall Street

La Bourse de Paris en petite hausse dans le sillage de Wall Street

La Bourse de Paris en petite hausse dans le sillage de Wall Street

La Bourse de Paris progressait lundi matin (+0,11%) dans le sillage d’un nouveau record de Wall Street vendredi, après un rapport sur l’emploi américain meilleur que prévu.

A 09H10, l’indice CAC 40 gagnait 5,90 points à 5.209,34 points. Vendredi, l’indice avait terminé en nette progression de 1,42% à 5.203,44 points.

“Le dollar est au coeur de l’attention après l’emploi américain vendredi”, commente dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

En effet, des chiffres de l’emploi américain meilleurs qu’attendus publiés en fin de semaine dernière ont permis au dollar de se ressaisir, permettant à la cote parisienne, qui avait récemment souffert de l’appréciation de l’euro, de retrouver de l’élan.

Les investisseurs resteront donc attentifs à l’évolution des devises lors d’une journée qui devrait autrement s’annoncer calme alors que la saison des résultats d’entreprises tire à sa fin.

“Nous observerons bien évidemment de très près l’évolution de l’euro pour que la tendance se confirme tout au long de la journée… ou non”, notent les experts de Mirabaud Securities Genève.

Du côté des indicateurs, la publication principale était la production industrielle allemande, qui a reculé en juin contre toute attente, de 1,1% par rapport au mois précédent.

Par ailleurs, le pétrole sera aussi en ligne de mire, alors qu’une réunion de suivi des accords de limitation de la production de l’or noir est prévue ce lundi à Abou Dhabi entre des pays membres de l’Opep et des pays non membres.

Sur le front des valeurs, Renault gagnait 0,78% à 76,26 euros, alors que le constructeur automobile va finaliser ce lundi un accord de coentreprise avec des partenaires iraniens pour la production de 150.000 voitures par an.

Michelin était soutenu (+0,73% à 117,55 euros) par le relèvement de sa recommandation à “conserver” contre “sous-performer” auparavant par Jefferies.

Cafom cédait 0,56% à 5,36 euros, sans profiter d’une hausse de son chiffre d’affaires au troisième trimestre de son exercice décalé 2016/17.

CAC 40 (Euronext)
romandie

Aller en haut