Accueil / Finances / La BRS se met désormais aux couleurs d’Orabank

La BRS se met désormais aux couleurs d’Orabank

La BRS se met désormais aux couleurs d’Orabank
brs_orabank_1

La filiale burkinabé de la Banque régionale de solidarité (BRS) va se muer en Orabank et tomber dans l’escarcelle du groupe bancaire Oragroup, basé à Lomé au Togo.

« Cette restructuration permettra d’aborder l’avenir avec plus de sérénité en tissant des relations privilégiées avec les agents économiques mais aussi avec les opérateurs financiers stratégiques », selon le Directeur général, Karim Koné, qui va toutefois conserver son poste à Orabank Burkina.

Créée en 2005 par les Chefs d’Etats de l’UEMOA, La BRS qui avait pour ambition de promouvoir la micro-finance, a connu ces dernières années une santé financière exécrable qui a conduit à son rachat par Oragroup, un groupe bancaire privé présent dans 12 pays sur 4 zones monétaires de l’Afrique.

En 2013, après un appel à concurrence, Oragroup a été retenu comme partenaire stratégique de la BOAD dans le cadre de la restructuration du groupe BRS.

Depuis septembre 2013, après l’accord final de la Commission bancaire, Oragroup détient 51% du capital du groupe BRS présent dans les 8 pays de l’UEMOA.

Après la Côte d’Ivoire et le Sénégal, c’est au tour des BRS du Burkina Faso, du Mali, de la Guinée-Bissau et du Niger, de revêtir le manteau Orabank.

Sous réserve de l’accord des autorités de tutelle, l’intégration des succursales du Togo et du Bénin aux filiales Orabank déjà présentes dans ces deux pays va clôturer la mue des BRS en Orabank.

Orabank a prévu d’investir 15 millions d’Euros au Burkina, au Sénégal et en Côte d’ivoire.

Aller en haut