Accueil / Finances / La BRVM d’Abidjan traite plus de 1,3 milliard de FCFA de transactions journalières (DG)

La BRVM d’Abidjan traite plus de 1,3 milliard de FCFA de transactions journalières (DG)

La BRVM d’Abidjan traite plus de 1,3 milliard de FCFA de transactions journalières (DG)

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan traite désormais plus de 1,3 milliard de FCFA de transactions journalières contre 600 millions de FCFA, il y a à peine trois ans, a annoncé, mardi, son Directeur général Edoh Kossi Amenounvé.
« La BRVM traite aujourd’hui, plus de 1,3 milliard de FCFA de transactions journalières contre 600 millions de FCFA, il y à peine trois ans » s’est félicité M. Amenounvé lors de la cérémonie de cotation de l’emprunt obligataire du Trésor public de Côte d’Ivoire, TPCI 5,85% 2015-2022, mais-t-il prévenu, « le chemin à parcourir reste encore long » dans la mesure où des bourses mondiales sont à 6 milliards de FCFA de transactions par jour.

Faisant le bilan de la BRVM, Edoh Kossi Amenounvé, a rappelé qu’elle est « la bourse championne d’Afrique en 2015 en termes de performance des indices, toutes monnaies confondues, CFA, Euro et Dollar américain ». Selon lui, cette performance est le résultat de plusieurs facteurs androgènes et exogènes.

En effet, a-t-il expliqué, au cours de ces quatre dernières années, « la BRVM a été portée par la forte reprise économique en Côte d’Ivoire et la consolidation de la croissance dans la plus part des pays de notre Union ».

Les indices de la BRVM ont progressé de 20% en 2012, 39% en 2013, 11% en 2014 et 17, 77% en 2015. Avec un gain de 17,77% de son indice BRVM composite, la BRVM a enregistré la meilleure performance des bourses africaines en termes de progression des indices, soit une croissance de 118,85% en 4 ans.

La capitalisation du marché des actions a plus que doublé sur la période, passant de 3 177 milliards de FCFA en 2011 pour s’établir à 7 500 milliards de FCFA au 31 décembre 2015.Le marché obligataire a suivi la même tendance pour atteindre une capitalisation de 1579 milliards de FCFA à cette même date.

Les volumes de transaction ont triplé entre 2011 et 2014 pour atteindre un nouveau montant record de 337 milliards de FCFA, sous l’effet conjugué du passage à la cotation en continu, en septembre 2013, de la baisse des tarifs et des retombés des actions de promotions auprès des investisseurs régionaux et internationaux.

« Ces performances sont également liées à la résilience de nos économies aux chocs exogènes notamment la baisse des prix des matières premières, à la stabilité monétaires et aux atouts de l’intégration », a conclu le DG de la BRVM.

La BRVM est une Institution financière spécialisée constituée sous forme de Société anonyme dotée d’une mission de service public communautaire avec une représentation dans chacun des huit pays de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA). Elle est chargée d’organiser et d’assurer la bonne fin des transactions sur les valeurs mobilières et d’en informer le public.

Signature : APA
starafrica.com

Aller en haut