Accueil / Finances / La BRVM lance l’émission « Flash bourse » au Sénégal

La BRVM lance l’émission « Flash bourse » au Sénégal

La BRVM  lance l’émission « Flash bourse »  au Sénégal

Après la Côte d’Ivoire en juillet 2016, la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) vient de procéder au lancement de l’émission « flash bourse » au Sénégal en partenariat avec la Radio Télévision Sénégalaise (RTS) et l’agence de communication Piment Bleu.

Il s’agit d’une émission capsule journalière d’une minute trente secondes qui sera retransmis du lundi au vendredi après le journal de 20 heures sur la Télévision Sénégalaise et un récapitulatif hebdomadaire de huit tous les dimanches.

En effet, Flash bourse est un moyen privilégié pour vulgariser la culture boursière au sein de l’Union économique monétaire Ouest africaine (UEMOA). Elle vise également à emmener de plus en plus de citoyens de l’UEMOA à investir en bourse pour rentabiliser leur épargne, soutenir la croissance des pays et de contribuer au developpement du secteur privé.

D’après Edoh Kossi AMENOUNVE, directeur général de la BRVM « Ce lancement vient à point nommé car la BRVM a besoin plus que jamais, à cette phase de son developpement, de nouveaux investisseurs et un épargne abondante pour répondre aux besoins de financements des Etats, du secteur privé et en particulier des PME ».

Dans ce cadre, « Flash bourse » s’inscrit dans l’axe stratégique de l’éducation des investisseurs et vient compléter une série d’actions déjà réalisées ces trois dernière années, au nombre desquelles on peut noter le nouveau site web de la Brvm, les services SMS « infos BRVM » ainsi que l’application mobile.

Selon Pierre Atepa Goudiaby, Président Conseil d’administration de la BRVM « Flash bourse contribuera non seulement à fournir des informations boursières justes et fiables aux investisseurs, mais aussi à vulgariser la culture boursière auprès du grand public ».

Il est à rappeler qu’en 2016, la Brvm a été consacrée comme la bourse la plus innovante d’Afrique au 9 éme forum sur l’investissement en Afrique organisé par africa investor (Ai CEO institutional) à New York. La même année, elle a procédé à la cotation de cinq sukuk souverains pour un montant de 766 milliards de FCFA devenant ainsi la première place islamique du continent.

La Brvm a également intégrait le prestigieux indice MSCI Frontier Markets dans lequel figurent les principales bourses du continent africain. En décembre 2016 elle terminait l’année avec quatre introductions à la cote. Enfin avec 412 milliards de FCFA de transaction réalisées, la Brvm a terminé l’année 2016 avec le plus haut niveau de valeurs de transactions depuis 1998.

Ndeye Magatte Kebe
financialafrik

Aller en haut