Accueil / Finances / La BRVM se rapproche des 8000 milliards de FCFA de capitalisation boursière

La BRVM se rapproche des 8000 milliards de FCFA de capitalisation boursière

La BRVM se rapproche des 8000 milliards de FCFA de capitalisation boursière

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) basée à Abidjan, a terminé le 10 mars 2016 sur une capitalisation boursière du marché des actions de 7 902 milliards de FCFA, un niveau déjà historique et qui laisse penser que le niveau record de 8000 milliards de FCFA (13,5 milliards $) de capitalisation sera atteint dans les prochains jours.

Pour cette seule journée de référence, les transactions sur les actions ont atteint 2,21 milliards de FCFA, tirées par la valeur Sonatel qui a presque capté le quart (526,8 millions de FCFA) de cette valeur globale. Sur un plan purement boursier, le marché financier sous régional doit cette performance, à l’intérêt des investisseurs pour les actifs des entreprises du secteur des services et aussi des banques, notamment les filiales du groupe Bank of Africa, qui se montrent généreuses dans leurs recommandations de dividende.

Banque of Africa Benin avec une progression de 138,46% depuis le premier janvier 2016, est à l’image de cette progression du groupe filiale du marocain BMCE Bank, malgré un cours de l’action à plus de 300 000 FCFA, un rendement de dividende qui ne devrait pas dépasser les 4% en 2016 et un ratio de rentabilité par rapport au coût de l’action (PER) de 26.

Les valeurs Onatel et Sonatel qui n’ont pas déçu les investisseurs contribuent aussi fortement à cette progression de la capitalisation boursière.

On peut aussi relever des indicateurs qui laissent entrevoir une plus grande diversification des placements de la part des investisseurs. En effet, alors que l’indice BRVM 10 qui regroupe les dix plus grosses capitalisations boursières de ce marché s’affiche en repli de 2,75% depuis le 31 décembre 2015, l’indice BRVM Composite qui regroupe l’ensemble des sociétés de la côte s’offre une progression de 5,37% sur la même période.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut