dimanche 25 août 2019
Accueil / Bourse / La capitalisation boursière des principaux marchés financiers africains s’est tassée à 1120,8 milliards $

La capitalisation boursière des principaux marchés financiers africains s’est tassée à 1120,8 milliards $

La capitalisation boursière des principaux marchés financiers africains s’est tassée à 1120,8 milliards $

Au 10 juillet 2019, la capitalisation boursière des entreprises cotées sur les 14 principales bourses des valeurs mobilières d’Afrique était de 1120,78 milliards $, a pu relever l’Agence Ecofin sur les bases de diverses données collectés sur ces marchés financiers.

L’Afrique du Sud continue de dominer ce tableau, avec une capitalisation boursière action de 899 milliards. Cela représente 4 fois la capitalisation réunie de ses autres consœurs.

Le Maroc occupe le deuxième rang de ce classement, avec une capitalisation boursière équivalente à 60,7 milliards $. Il est suivi de l’Egypte (44,6 milliards $ ) et du Nigéria (39,5 milliards $). Ces deux derniers pays ont beaucoup perdu en valorisation boursière prise en dollars US, du fait des chocs extérieurs qu’ils ont subis entre 2016 et 2017, qui auront conduit à des ajustements de leurs monnaies et une fuite des investissements, notamment étrangers.

Mais au delà de la crise, les places boursières africaines ont perdu en attractivité, en plus d’être peu liquide. Par exemple, ces 14 marchés boursiers les plus pertinents d’Afrique, pèsent 4 fois moins que le Top 5 des sociétés cotées les plus valorisées dans le monde qui à la même date pesaient près de 4355 milliards $. Par ailleurs, lorsqu’on analyse leurs rendements des 5 dernières années, ajustés à la valeur du dollar américain, tous à l’exception du Malawi et de la Namibie, affichent des pertes de valeurs potentielles sur investissement.

Idriss Linge

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut