samedi 19 septembre 2020
Accueil / Tic & Telecoms / La CEEAC approuve des lois types relatives aux enjeux numériques

La CEEAC approuve des lois types relatives aux enjeux numériques

La CEEAC approuve des lois types relatives aux enjeux numériques

Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a présidé jeudi 30 juillet, la 17ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement. Occasion de décisions phares en faveur de la transformation du numérique en Afrique centrale.

La 17ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement, dernière assise du président Ali Bongo Ondimba en qualité de président de la CEEAC, a été un moment de décisions majeures au profit de l’organisation sous régionale.

En l’occurrence, la Conférence a pris deux décisions d’envergure. La première a trait à l’approbation de la Déclaration de Brazzaville portant sur les lois types relatives aux télécommunications, technologies de l’information et de la communication (TIC), à la cyber-sécurité et au cadre réglementaire d’interconnexion transfrontalière des Etats membres de la CEEAC.

La deuxième concerne le Plan d’action consensuel de déploiement des infrastructures de communications électroniques de l’Afrique centrale (PACDICE-AC), le Cadre institutionnel de sa mise en œuvre et le projet de renforcement des capacités en élaboration des projets.

Ces mesures viennent redéfinir le cadre et les actions à mettre en œuvre en Afrique centrale pour la transformation numérique, à travers des réalisations communes et concertées.  La 18ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etats et de gouvernement se tiendra en novembre 2020 au Gabon avec pour résolution, la transmission de la présidence de la CEEAC à la République du Congo.

cio-mag

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut