dimanche 15 septembre 2019
Accueil / International / La Chine ouvre une enquête contre FedEx après un colis mal acheminé

La Chine ouvre une enquête contre FedEx après un colis mal acheminé

La Chine ouvre une enquête contre FedEx après un colis mal acheminé

Pékin reproche au groupe de logistique américain d’avoir détourné des colis de Huawei, l’équipementier chinois dans le collimateur de Washington.

Fin mai, Huawei avait accusé FedEx d’avoir détourné vers les États-Unis quatre de ses colis destinés au siège de Huawei en Chine. FedEx les aurait réexpédiés sans autorisation.

Les colis ne contenaient, selon le géant chinois, que des documents, et aucune technologie compromettante. L’entreprise de logistique américaine a parlé d’une simple erreur et a présenté ses excuses. Mais à la suite de cet incident, Huawei avait annoncé revoir ses liens avec le groupe américain.

Cette fois-ci, c’est la justice chinoise qui s’en mêle. L’ouverture d’une enquête coïncide avec le fait que le groupe chinois a été placé sur la liste noire aux États-Unis. Washington soupçonne le numéro deux mondial des smartphones d’espionnage au profit de Pékin.

Les entreprises américaines ont l’interdiction de vendre de la technologie qui dépend du système d’exploitation de Google, le fameux Android, à Huawei. Elles ne peuvent pas, non plus, lui vendre des puces électroniques.

Pékin a répliqué le mois dernier en publiant sa propre liste noire d’entreprises étrangères « non fiables », sans toutefois expliquer quelles sanctions leur seront appliquées.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut