Accueil / Auto & Transports / La Chine veut construire un réseau ferroviaire de 2,5 milliards $ entre le Zimbabwe et le Mozambique

La Chine veut construire un réseau ferroviaire de 2,5 milliards $ entre le Zimbabwe et le Mozambique

La Chine veut construire un réseau ferroviaire de 2,5 milliards $ entre le Zimbabwe et le Mozambique

La Chine envisage de construire un réseau ferroviaire de plus de 2,5 milliards $ en Afrique australe, a indiqué l’agence de presse lusophone Macauhub.

Selon les informations relayées par le média, le projet Trans-Zambezi devra, comme son nom l’indique, permettre la création d’un réseau ferroviaire traversant plusieurs pays tributaires du fleuve Zambèze. Il devrait donc permettre de relier le Zimbabwe au Mozambique, en passant par la Zambie.

Initié par la compagnie China Railway, le projet devrait permettre à Harare et à Lusaka (ainsi qu’aux entreprises chinoises présentes dans les deux pays) d’accéder plus facilement aux ports mozambicains.

La première phase du projet consisterait en une liaison de 400 km entre Shamva (Zimbabwe) et Moatize (Mozambique) pour s’étendre sur plus de 900 km jusqu’au port de Nacala. Plus de 1700 km devraient également relier la ville de Binga, à la frontière zimbabwéenne, au port zambien de Nacala.

A travers la construction de ce nouveau réseau ferroviaire, à l’instar de plusieurs autres en cours de réalisation, en Afrique de l’Est notamment, les autorités des pays concernés (surtout ceux enclavés) espèrent booster leur secteur commercial, non seulement sur le plan régional, mais également avec d’autres pays du monde.

Moutiou Adjibi Nourou

agenceecofin

Aller en haut