Accueil / Mines & Energies / La chute des cours du pétrole pourrait booster les revenus des consommateurs sud-africains, selon Barclays

La chute des cours du pétrole pourrait booster les revenus des consommateurs sud-africains, selon Barclays

La chute des cours du pétrole pourrait booster les revenus des consommateurs sud-africains, selon Barclays

Le baril de pétrole à 50 pourrait augmenter les revenus des consommateurs sud-africains de 21 milliards de rands (1,8 milliard de dollars) en 2015 et limiter les effets néfastes du ralentissement du secteur manufacturier, a souligné la banque britannique Barclays dans une note de recherche. «La baisse des prix cours du pétrole constitue un grand coup de pouce au revenu disponible des ménages sud-africains, qui devraient dépenser davantage en 2015», a déclaré Peter Worthington, économiste à la division banque d’investissement de Barclays, lors de la présentation de l’étude à Johannesburg.

Le prix du pétrole a chuté de plus de 50% depuis juin 2014, pour se situer à environ 50 dollars le baril actuellement. La baisse des prix du pétrole va probablement contribuer à ramener le taux d’inflation à 3,2% en avril ou mai et limiter le déficit du compte courant à 4% du PIB, a ajouté Barclays.

La baisse de l’inflation devrait inciter la Banque centrale à maintenir son taux directeur à 5,75 % jusqu’en septembre, et peut-être durant l’ensemble de l’année en cours.

Matt Robinson, chef de l’équipe chargée des notations des pays africains chez l’agence Moody’s, a, toutefois, estimé que l’effet bénéfique de la chute des cours du brut sur l’économie sud-africaine sera atténué par la dépréciation de la monnaie nationale de la nation arc-en-ciel. Le rand sud-africain a, en effet, plongé de 8,8% par rapport au dollar américain depuis début 2014.

agenceecofin.com

Aller en haut