jeudi 01 octobre 2020
Accueil / Développement / La coopération de la Chine avec les pays africains est mutuellement avantageuse (expert éthiopien)

La coopération de la Chine avec les pays africains est mutuellement avantageuse (expert éthiopien)

La coopération de la Chine avec les pays africains est mutuellement avantageuse (expert éthiopien)

L’Ethiopie et d’autres pays africains ont établi une coopération mutuellement avantageuse avec la Chine, basée sur la promotion des intérêts mutuels menée avec transparence et honnêteté, a affirmé un expert éthiopien.

Tekeda Alemu, membre du Centre éthiopien pour le dialogue, la recherche et la coopération (CRDC) et diplomate de longue date de ce pays d’Afrique de l’Est avec de nombreuses années de service en tant que représentant permanent de l’Ethiopie aux Nations Unies, a tenu ces propos lundi soir lors du lancement d’un nouvel ouvrage intitulé « Gérer la dynamique interculturelle pour un avenir partagé : constructions culturelles Chine-Ethiopie ».

Ce nouveau livre est le résultat d’une recherche académique conjointe et des perspectives apportées par le CRDC et le Centre pour l’éthique des affaires internationales de l’Université d’Economie et de Commerce internationaux de Chine.

M. Alemu a mis l’accent sur le fait que l’Ethiopie et la Chine ont forgé des relations « basées sur la promotion des intérêts mutuels menée avec transparence et honnêteté depuis l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays au début des années 1970 ».

« Peu importe ce que peuvent dire certains en chiffrant les aspirations des relations entre la Chine et l’Afrique, une évaluation objective doit montrer que l’Afrique a bénéficié de la coopération avec ce pays (la Chine), dont le rôle s’est développé très rapidement à l’échelle internationale et qui est devenu une nation que l’on ne peut ignorer », a-t-il ajouté.

M. Alemu a aussi souligné que les relations de la Chine avec l’Ethiopie et les autres pays africains « sont prouvées par l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR), qui aura un impact majeur et historique pour ce qui est de rassembler les peuples de différentes parties du monde. C’est un projet qui construit des passerelles entre les peuples au lieu d’ériger des murs entre eux ».

« C’est aussi pour cela que la dimension culturelle est si cruciale. Les malentendus engendrés par une mauvaise interprétation du comportement défini par une prédisposition culturelle pourraient être nuisibles car ils peuvent aussi miner les relations de coopération, qui sont par ailleurs extrêmement bénéfiques », selon M. Alemu.

Le diplomate a également affirmé que la compréhension mutuelle des défis de la dimension culturelle « est particulièrement essentielle pour garantir que les relations entre la Chine et l’Ethiopie seront durables et s’approfondiront davantage dans l’intérêt mutuel des deux pays ».

D’après M. Alemu, le CRDC promeut l’objectif du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) et a mené des recherches et des analyses basées sur des preuves sur l’importance de l’ICR dans la coopération Ethiopie-Chine et Afrique-Chine.

Le CRDC est un centre d’excellence indépendant et à but non lucratif basé en Ethiopie qui cherche à promouvoir la progression du développement socio-économique et de la démocratie, et qui aspire à contribuer à la paix et à la sécurité en Ethiopie et dans la Corne de l’Afrique ainsi sur l’ensemble du continent africain et au-delà.

french.china.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut