Accueil / Développement / La Côte d’Ivoire adopte une taxe pour financer l’Union Africaine

La Côte d’Ivoire adopte une taxe pour financer l’Union Africaine

La Côte d’Ivoire adopte une taxe pour financer l’Union Africaine

Le gouvernement ivoirien vient d’annoncer l’instauration d’une taxe au profit de l’Union Africaine, dite « Taxe à l’importation de l’UA ». La mesure qui entre en vigueur à compter de ce 1er juillet 2017, fait suite à la décision adoptée par la 27ème session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation panafricaine.

Le taux de la «Taxe à l’importation de l’UA » est fixé à 0,2% de la valeur CAF (Coût, Assurance et Fret) des marchandises importées des Etats non membres de l’Union Africaine et destinées à la consommation.

« Cette taxe a pour objectif, notamment, de fournir à l’UA des ressources stables, suffisantes et prévisibles pour la mise en œuvre de ses programmes de développement et d’intégration ainsi que pour le financement de ses opérations de maintien de la paix et de la sécurité » indique le gouvernement dans son communiqué.

Pour rappel, c’est le 17 juillet 2016, à Kigali, au Rwanda, que l’Union africaine avaient pris la « décision historique » d’adopter le principe de cette taxe afin d’assurer l’autonomie de financement de l’institution. Jusque-là, l’UA était financée à plus de 70% par des donateurs tels les Etats-Unis, l’Union européenne, la Chine ou encore la Banque mondiale.

JEAN-MERMOZ KONANDI
financialafrik

Aller en haut