Accueil / Tic & Telecoms / La Côte d’Ivoire connaît une forte pénétration du téléphone mobile (étude)

La Côte d’Ivoire connaît une forte pénétration du téléphone mobile (étude)

La Côte d’Ivoire connaît une forte pénétration du téléphone mobile (étude)

La Côte d’Ivoire connaît une “forte pénétration” du téléphone mobile avec près de 22 millions d’abonnés, soit plus de 80% de la population, révèle une étude publiée mardi.

L’étude menée par le cabinet Deloitte sur les tendances en 2015 du secteur des technologies, des médias et des télécommunications note une “forte pénétration” du mobile en Côte d’Ivoire avec “plus de 80%” de la population.

Fin 2014, selon les chiffres officiels, la Côte d’Ivoire comptait 21 millions d’abonnés à la téléphonie mobile sur une population estimée à 23 millions d’habitants.

La “forte pénétration” du mobile a entraîné le développement des solutions de paiements mobiles et du commerce électronique, contribuant “largement” à l’amélioration des conditions de vie des populations, selon le cabinet Deloitte.

“Il est nécessaire de mettre à profit la forte pénétration du mobile en Afrique et en Côte d’Ivoire (plus de 80%) pour favoriser le développement de l’usage des solutions numériques au service de l’amélioration du quotidien des populations”, soutient Marc Wabi, associé gérant de Deloitte Côte d’Ivoire cité par l’étude.

A en croire M. Wabi, “2015 sera l’année de l’accélération des ventes de smartphones et du développement de l’accès au haut débit d’une part, et de la prolifération de la consommation des technologies et des contenus numériques d’autre part”.

L’étude a confirmé “l’attrait du smartphone pour les Ivoiriens” avec “plus de la moitié” des enquêtés souhaitant acquérir un nouveau smartphone en 2015 et “60% de ceux qui en possèdent” affirmant vouloir les renouveler “avant deux ans”.

En 2015, selon Deloitte, 70 millions de smartphones seront vendus en Afrique pour porter le marché du smartphone à une croissance de plus de 40%.

“Ces chiffres sont en ligne avec notre prévision mondiale d’un milliard de renouvellement de smartphones sur 2015 et confirment que les Ivoiriens ne sont pas en retard” en matière de nouvelles technologies, souligne l’étude.

La Côte d’Ivoire compte sept opérateurs économiques dans le secteur de la téléphonie mobile.

Le nombre devrait passer à quatre en 2015, le gouvernement ayant décidé la fusion ou le retrait pur et simple en 2016 des licences de trois opérateurs qui ne respectent plus leur cahier de charge et qui ne parviennent pas à payer les taxes dues à l’Etat.

Source: Agence de presse Xinhua

Aller en haut